Algérie

Megueni Mokhtar (international junior)

«J’ai hâte de rejoindre l’équipe nationale «A» C’est, finalement, le président de l’ES Sétif qui aura réussi à convaincre le père du jeune et talentueux joueur, Meguenni Mokhtar, de porter les couleurs du prestigieux club des «Aigles noirs» sétifiens. Nous avons eu l’occasion de discuter avec le jeune prodige avant son départ en France. Pour en savoir plus, suivons-le. - Vous avez eu plusieurs propositions, pourquoi avoir choisi l’ES Sétif ? - Effectivement, j’ai eu plusieurs offres du CR Belouizdad, l’USM Alger, l’USM Blida, le MC Alger, l’AS Khroub, l’USM Harrach et le Paradou AC, mais celle de l’ES Sétif était la plus intéressante. Il s’agit de l’un des clubs les plus huppés et les plus titrés du pays. J’ai signé pour trois ans et puisque Bouazza (MC Oran) a rejoint lui aussi les rangs de l’ES Sétif, je ne me sens pas dépaysé et je suis prêt à réaliser une grande saison. - Quelqu’un vous a-t-il aidé à rejoindre les rangs du prestigieux club sétifien ? - Bien entendu, mon manager témouchentois, M. Bensalah, un homme très connu dans les milieux sportifs et mon père a aussi joué un grand rôle dans le choix du club. Il s’est excusé auprès de Aksouh, Zenir, Zaïm, Kerbache, Charef et beaucoup d’autres dirigeants de grands clubs qui voulaient s’attacher mes services et il a finalement pris la décision en me demandant d’aller porter les couleurs de l’ES Sétif, sans être trop gourmand. - Quel est votre objectif en optant pour l’ES Sétif ? - Je veux que mon avenir soit plus radieux. L’Entente de Sétif est un grand club, je viens juste de boucler mes dix-neuf (19) ans et j’ai largement le temps pour aller très loin et surtout atterrir dans un club européen et porter les couleurs de l’équipe nationale «A». - Un dernier mot ? - Je dirais que mon rêve a été réalisé et c’est grâce à mes parents, particulièrement mon père, Heddane et Ghimouz les deux sélectionneurs de l’EN juniors, des dirigeants de l’USMO, que je suis devenu ce que je suis. Je remercie également «La voix de l’Oranie» qui m’a fait aussi découvrir. O. Bouras
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)