Algérie

MEDEA: La cité «Millenium» en chantier


Attendue impatiemment par tous les habitants de la ville de Médéa, dont la grande majorité en ont pris connaissance soit à travers sa maquette soit par simple ouï-dire, la mise en chantier de l’ambitieux projet du «Millenium», un ensemble de constructions multifonctionnel, est enfin devenue effective.

C’est en effet durant la semaine écoulée que la clôture de chantier délimitant la superficie concernée, a été installée par le promoteur en charge de ce projet. Comme y a été également accroché le panneau réglementaire annonçant l’entame de la première opération de ce projet, à savoir la réalisation de 90 logements F3 de type social participatif (LSP). Ce qui n’a évidemment pas manqué de procurer beaucoup de satisfaction, de joie devrions-nous dire, auprès de beaucoup de personnes dont certaines nous diront: «Sincèrement, nous désespérions de voir ce projet entamer ses travaux devant le pessimisme qu’il avait entraîné, beaucoup de gens l’ayant jugé trop ambitieux, utopique même, et de ce fait irréalisable. Or, sa mise en chantier aujourd’hui prouve encore une fois que lorsque la volonté de bien faire existe, les moyens, aussi bien humains que financiers, qu’ils soient publics ou privés, suivent.

Car ils ont toujours été disponibles dans notre ville et n’ont besoin que d’être mis en confiance et encouragés pour les premiers, et fructifiés pour les seconds. Une fois réalisé, selon ce qu’il est prévu dans le dossier technique du projet, ce «Millenium» sera, à n’en pas douter, une véritable fierté pour les Médéens et Médéennes, voire pour toute la population de la wilaya de Médéa».

Situé au carrefour du 20 Août, à l’emplacement même de l’ex-cité Kali Mohamed-Seghir, dit Si Salah, la plus ancienne cité HLM de la ville de Médéa et plus connue sous son nom colonial de Grosjean, construite en 1958 et qui avait été démolie au mois d’octobre 2005, soit près de deux années après l’évacuation et le relogement des familles qui occupaient ses cinq bâtiments, ce futur «Millenium» sera à dimension multifonctionnelle. Et selon les informations, voire les confirmations que nous avons obtenues auprès de la Direction du logement et des équipements publics (DLEP) de la wilaya de Médéa, cet ensemble devrait se composer d’un parking souterrain pour 200 voitures, une surface réservée à des locaux commerciaux, une tour d’affaires réservée à des bureaux administratifs, une grande salle de conférences ainsi que des 90 logements LSP cités plus haut. L’objectif principal, à travers sa réalisation, étant de faire de ce lieu le nouveau centre-ville de Médéa, un point névralgique autour duquel graviteront les activités les plus importantes.

En d’autres termes, un lieu qui refléterait le nouveau visage de la ville des saints Sidi El-Berkani et Sidi Sahraoui.

Surtout qu’il se trouve au milieu de plusieurs administrations et à quelques dizaines de mètres seulement des sièges de la Sûreté de wilaya et de la wilaya. Comme il constitue un passage presque obligé vers de nombreuses administrations, établissements scolaires et universitaires, l’hôpital Mohamed Boudiaf, la maison de la Culture Hacène El-Hassani, sans oublier les huit bazars commerciaux tout proches. Ce qui fera de ce «Millenium», sans aucun doute, le nouveau pôle socio-économico-administratif du chef-lieu de la wilaya de Médéa.

Prise dans le contexte du «Plan d’aménagement et d’embellissement des grandes agglomérations de la wilaya», décidé au mois d’octobre 2005 par le wali de Médéa, M. Abdelkader Zoukh, et mis à exécution deux mois plus tard, la mise en chantier effective du futur «Millenium» ainsi que des futurs pôles urbain et universitaire de Médéa, vient confirmer la volonté des autorités locales de faire de la wilaya de Médéa une wilaya moderne, en lui donnant les meilleurs moyens et les meilleurs atouts pour attirer les investisseurs, aussi bien locaux que nationaux, voir même étrangers. La wilaya de Médéa présentant de réelles opportunités dans de nombreux secteurs, dont ceux de l’agriculture et du tourisme. Des investisseurs dont l’apport et l’importance ne sont plus à rappeler dans l’optique d’un développement socioéconomique qui tarde à voir le jour dans cette région où des centaines de milliers de personnes, des jeunes en grande majorité, en âge de travailler, ne demandent qu’à donner libre cours à leur énergie débordante. En d’autres termes, être utiles à la société tout en ayant la possibilité de mener une vie digne et surtout décente.

Et la mise en chantier effective de ce futur Millenium du carrefour du 20 Août à Médéa, constitue assurément un très bon présage pour un avenir prometteur et meilleur pour la wilaya de Médéa.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)