Algérie - Revue de Presse

MEDEA: Elle tue sa sœur jumelle


Le populeux quartier de Chelaâlaâ, situé à la sortie sud de la ville de Médéa, a vécu un drame familial qui a coûté la vie à une jeune fille âgée de 19 ans, Lamia S., qui a été assassinée par sa sœur jumelle Fella S.

En effet, selon le communiqué de presse qui nous a été remis jeudi dernier au niveau de la cellule concernée de la sûreté de wilaya de Médéa, ce drame est survenu à la suite d'une dispute verbale entre les deux sœurs jumelles, qui s'est rapidement transformée en accrochage physique. Et le drame arriva : empoignant un couteau de cuisine, Fella S. porta un coup violent à sa sœur Lamia, qui l'atteignit dans la région du cœur. Lamia s'écroulera tout en perdant beaucoup de sang, alors que la sœur prendra la fuite vers une destination inconnue. Et c'est sur un appel téléphonique des éléments de la police en poste de surveillance au niveau des urgences de l'établissement public hospitalier (EPH) Mohamed Boudiaf de Médéa, reçu au niveau de la brigade de protection des personnes et des biens de la sûreté de wilaya de Médéa, avisant «qu'une jeune fille gravement blessée au niveau de l'abdomen à l'aide d'un objet tranchant venait d'y être admise», qu'il a été pris connaissance du drame. La jeune Lamia S. décédera une demi-heure plus tard au niveau du bloc opératoire, où une intervention chirurgicale de toute urgence (performation d'un poumon) avait été tentée.

 La présumée auteur du coup de couteau a été retrouvée et arrêtée quelques heures après sa fuite. Présentée devant le juge d'instruction, et après interrogatoire, Fella S. reconnaîtra avoir porté un coup de couteau à sa sœur jumelle, et ce après une violente dispute. Inculpée d'homicide volontaire sur la personne de sa sœur, Fella S. a été présentée devant le procureur de la République près le tribunal de Médéa, qui a ordonné sa mise sous mandat de dépôt au niveau de l'établissement de rééducation de Médéa. A signaler enfin que la défunte venait tout juste de décrocher son baccalauréat (juin 2011).



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)