Algérie - Revue de Presse

Médéa



Plus 11 200 familles monoparentales recensées Devenue une donnée caractéristique de la population algérienne, la famille monoparentale tend à prendre une proportion de plus en plus grande du fait de la conjugaison de plusieurs facteurs. En effet, conséquence de conflits conjugaux ou du décès de l?un des conjoints, la famille monoparentale est observable aussi bien au sein des populations urbaines que rurales. Concernant la wilaya de Médéa, la tendance enregistrée lors du dernier recensement de la population et de l?habitat, est corroborée par les statistiques relatives à la typologie des ménages et des familles faisant état de 11 297 familles monoparentales sur 132 434 familles recensées. Aussi, est-il relevé la prépondérance des femmes chefs de famille qui représentent quelque 87,73 %. Cette situation résulte aussi de la difficulté qu?éprouvent encore les femmes veuves ou divorcées avec enfants de pouvoir contracter un second mariage. De ce fait, les enfants vivant avec un seul de leurs parents, notamment avec leur mère, sont de plus en plus nombreux. La catégorie des femmes ayant un statut de chef de famille après un veuvage forme une proportion de 73 % par rapport aux familles monoparentales. Ce qui traduit la grande vulnérabilité économique de ce type de familles, notamment en ce qui concerne les femmes sans emploi et sans ressources. L?augmentation du nombre de ménages appartenant à la catégorie identifiée dans la typologie retenue par le recensement renseigne sur l?évolution démographique de la population algérienne et les relations entre ses différentes catégories sociales.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)