Algérie

Médéa


Médéa
De nouvelles agglomérations de la wilaya de Médéa seront alimentées prochainement en eau potable à partir du système de transfert des eaux du barrage de Koudiate Acerdoune (Bouira), a annoncé, avant-hier, le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib,M.Necib a fait part de cette décision lors d'une visite d'inspection des chantiers de transfert des eaux de ce barrage au niveau des localités de Boghar et Berrouaghia, observant que " ce projet hydraulique structurant doit être optimisé au maximum et d'en faire bénéficier le plus grand nombre possible d'agglomérations".Plus d'une dizaine de nouvelles agglomérations urbaines, situées le long du tracé de la conduite principale, seront " connectées ", dans les prochains mois, au réseau de transfert, portant ainsi à une trentaine le nombre d'agglomérations urbaines, bénéficiant des eaux du barrage de Koudiate Acerdoune.Treize agglomérations urbaines sont alimentées depuis quelques mois à partir de ce barrage, qui devrait garantir à la wilaya un apport hydrique supplémentaire devant lui permettre de faire face à son déficit en eau potable." Notre objectif est d'assurer l'optimisation maximale de ce transfert, de couvrir, à moyen terme, 50 % des communes de la wilaya, outre l'amélioration du service public et l'augmentation du ratio quotidien en eau potable des agglomérations concernées par ce système ", a-t-il expliqué.Sur le site du projet de barrage de Béni-Slimane (70 km à l'est de Médéa), dont les travaux accusent un retard considérable, le ministre a estimé qu'il est "absolument nécessaire" d'accélérer le rythme des travaux de réalisation de ce projet, en difficulté depuis décembre 2012, afin d'éviter d'accentuer davantage le retard enregistré. " " Nous inscrivons tous nos efforts dans une optique de rattrapage du retard accumulé durant ces trois dernières années ", a affirmé le ministre, en insistant auprès de l'entreprise nationale, en charge de la réalisation de ce barrage, de " renforcer ses moyens de réalisation pour éviter un autre glissement sur le calendrier de sa livraison".


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)