Algérie

Mecheria : Bilan des inondations


Après les fortes précipitations qui se sont abattues la semaine dernière et qui, rappelons-le, ont entraîné le décès d'un automobiliste dans les quartiers de Haî Salam et la cité Sid el Merbouh, les populations ont certainement passé le pire Aïd de leur vie. Ces deux quartiers, visiblement très touchés, ont subi de gros dégâts à caractère domestique, notamment dans plusieurs habitations de Haï Salam. Certaines rues de ce quartier, où la totalité des constructions est située en plein milieu du lit d'un oued, ont été submergées par les eaux pluviales. Là, dans plusieurs maisons que nous avions visitées après la décrue, en l'occurrence chez le père de famille B.Tahar, dont la demeure offre un spectacle de désolation, tout a été chamboulé. Chez son voisin, un pan de mur s'était effondré et par lequel, nous dit-on, de jeunes enfants avaient frôlé l'irréparable.L'inondation avait atteint, par endroits, pas moins de 1,60 mètre de hauteur. Les habitants qui ont été envahis par les eaux boueuses et avaient espéré aides et secours, avaient retenu difficilement leur colère. Par contre, ils ont dénoncé les flagrantes malfaçons constatées dans leur quartier. Alors que leur literie sèche encore sur le toit de leur maison, la plupart ont perdu leurs meubles, leurs appareils électroménagers, leur lingerie et bien d'autres choses. Notons aussi que le poste de transformation électrique a failli être emporté par les eaux ainsi qu'une maison, alors qu'une partie de la conduite du réseau de gaz de ville est à ciel ouvert.La visite du chef de l'exécutif de la wilaya et de son staff sur les lieux a toutefois atténué l'amertume des habitants. En effet, il semblerait qu'un projet spécial, destiné à l'assainissement et à la protection de ces quartiers contre les crues, a été décidé et sera bientôt mis en oeuvre afin de mettre un terme définitif aux éventuelles inondations.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)