Algérie

MCA : Un vendredi 13 sous une pluie battante

MCA : Un vendredi 13 sous une pluie battante
Liewig : «Je suis très satisfait de la réaction des joueurs»
Après la séance de la veille qui a été très chargée en émotion, les joueurs ont profité d'une nuit de récupération qui leur a permis de se remettre d'aplomb. Le fait d'avoir parfaitement négocié les tests physiques a permis aux joueurs de reprendre le chemin des entraînements avec le moral au beau fixe. Alors qu'en Algérie la chaleur torride fait ravage, les Mouloudéens ont dû bosser sous un climat glacial et une pluie fine. Pour certains joueurs très frileux, les K-way étaient de sortie. Et comme nous l'avait déclaré le coach, Patrick Liewig, les joueurs ont été scindés en quatre groupes selon leur performance de la veille. Vitesse, accélération individuel et en groupe ont été au menu de la matinée. Rien n'a été laissé au hasard par Patrick Liewig lequel n'hésite jamais à donner de la voix pour recadrer ses troupes.
Chaouchi, Bensalem, Bouzidi, Djaghbala et Djemili composent le premier groupe
Il était évident que le premier groupe, composé de Chaouchi, Bouzidi, Djaghbala, Djemili et Bensalem, doit se surpasser, suite aux test effectués par le coach, pour combler le léger retard accusé par rapport aux autres membres du groupe.
Attafen, Zeddam, Sayeh et Kacem dans l'équipe intermédiaire
L'autre groupe qui a réussi les minima est composée de Attafen, Zeddam, Sayeh et Kacem. Les éléments en questions ont su tirer leur épingle du jeu malgré la difficulté des tests.
Ghazi, Babouche, Meklouche, Moumen, Daoud et Yachir en outsider
Malgré le poids des années, Réda Babouche et Karim Ghazi ont démontré qu'ils étaient loin d'être cuits. Les deux chevronnés ont été à la hauteur de l'évènement donnant du fil à retordre à la future vague comme Meklouche, Yachir, Moumen et Daoud. Ce groupe reflète parfaitement cet amalgame qui existe entre les anciens et les joueurs à en devenir.
Besseghier, Djallit, Ouali, Yalaoui, Bachiri dans le groupe d'or
Le groupe qui a fait sensation la veille est constituait de Besseghier et Djallit qui ont décroché la médaille d'or sans oublier Ouali, Yalaoui et Bachiri qui ont joué leur rôle d'outsider en talonnant de très près les deux marathoniens qui ont d'ailleurs reçu avant-hier soir les félicitations de Liewig pourtant très réservé lorsqu'il s'agit de complimenter ses troupes.
-
Liewig : «Je suis très satisfait de la réaction des joueurs»
A la fin de la séance de travail d'hier matin, Patrick Liewig nous a accordé un point de presse afin de répondre à nos interrogations. Le coach alsacien s'est dit très satisfait de la réaction des joueurs qui ont répondu positivement malgré l'intensité du programme qui leur a été imposé : «Dans l'ensemble, je suis assez satisfait de la réaction des joueurs qui fut positive malgré la charge de travail. Nous sommes passés à une autre étape qui est de scinder l'équipe en plusieurs groupes selon les résultats des tests.»
«Hachoud sera, lui aussi, soumis à des tests physiques»
Pour ce qui est de la venue prochaine de Abderrahmane Hachoud, Liewig, qui refuse de parler des absents, se contentera de nous dire : «Habituellement, je refuse de parler des absents. Je préfère qu'on se focalise sur les joueurs que j'ai sous la main. Maintenant, il est évident que dès que Hachoud sera avec nous ici en Pologne, il sera soumis comme tous les autres à des tests physiques pour évaluer son état avant de lui concocter un programme adéquat selon les résultats des examens.»
«Je veux leur inculquer le jeu en zone qu'ils ont du mal à assimiler»
Lorsqu'il évoque la séance du jour, Liewig tient toujours à accompagner son programme par des explications. «Comme vous l'avez constaté, lors de ce match d'application nous avons essayé d'inculquer aux joueurs le jeu à une touche de balle et le jeu en bloc et aussi la défense en zone. Il faudra du temps pour y arriver car le groupe à encore du mal à assimiler cette manière d'opérer qui représente le football moderne. Vous savez, je n'ai rien inventé. Toutes les équipes qui ont atteint le dernier carré de l'Euro ont cette philosophie du jeu collectif. Il faudra qu'on s'imprègne de ce football total où tout le monde participe aux tâches défensive et offensives», nous dira Liewig avant de rallier son hôtel sous une pluie battante.

Kaci Saïd : «Le test physique des joueurs était aussi mon test à moi»
On peut dire que Kamel Kaci Saïd avait hier après les tests physiques le sourire des grands jours. Ayant pris en charge l'équipe depuis le début du stage, l'ex-international a dirigé les troupes à lui seul durant onze séances d'entraînement. Avant-hier, c'était donc l'heure de vérité pour les joueurs et aussi pour l'entraîneur adjoint qui voyait tout son travail passé en revue. Finalement, les camarades de Babouche ont passé sans encombre le fameux examen de passage à la seconde étape qui traduit le bon boulot effectué par l'entraîneur adjoint. «Vous savez, lorsque les joueurs passaient leur test physique, c'était aussi mon test à moi car c'était tout le travail que j'ai accompli qui était passé à la loupe. Dieu merci, l'état de forme des joueurs démontre que j'ai été à la hauteur de la confiance qui fut placée en moi», se contentera de nous dire, Kaci Saïd.
Il a promis de marquer d'autres buts à Chaouchi
Kamel Kaci Saïd s'est lancé un nouveau défi qui sera de marquer d'autres buts lors des prochaines séances à Faouzi Chaouchi qui s'est fait avoir à maintes reprises par l'ex-international.

Un match d'application à une touche de balle
Après le rythme imposé aux joueurs, Liewig est passé au match d'application dans une moitié de terrain. Le technicien alsacien a axé l'essentiel de son programme sur la circulation du ballon à une touche de balle. A chaque erreur technique ou mauvaise transmission, Liewig intervenait à très haute voix pour remettre ses joueurs dans le sens de la marche. Hormis Zinedine Bensalem, aucun joueur n'a donc été épargné par cet exercice qui requiert beaucoup de concentration et de lucidité car il faut transmettre vite le ballon dans une surface très réduite avec beaucoup de densité en joueur.
Le coach met l'accent sur le jeu en bloc
Tout au long du match d'application, Liewig a mis l'accent sur le jeu en bloc et la défense en zone. Et c'est justement cette philosophie de jeu que le coach alsacien devra s'atteler à inculquer aux joueurs afin qu'elle soit applicable lors des matchs officiels.

Babouche fait parler sa frappe de Mammouth...
Durant ce match d'application dans une moitié de terrain, Réda Babouche ne s'est pas fait prier pour faire parler la poudre. Connu pour sa frappe de Mammouth, le capitaine mouloudéen a crucifié des vingt mètres Farès Bouzidi qui n'a vu que du feu. Malgré la beauté du geste, cela n'a pas soulevé les réactions des autres joueurs tant ils sont habitués aux frappes de leur leader.
... et réussi un drop à la Wilkinson
Dans le souci de récidiver alors que les gardiens de but s'arment de vigilance, Réda Babouche a cette fois-ci décoché un tir d'une puissance vertigineuse qui a survolé le terrain de Wisla. Une frappe aux allures d'un drop digne de la star du Quinze de la rose, Jonny Wilkinson. C'est aussi cela tout le contraste qui caractérise le jeu de Babouche capable du meilleur comme du pire.
La finesse de Ghazi
nnAvec beaucoup de subtilité, Karim Ghazi a inscrit un but au jeune Bouzidi. Une frappe enveloppée des vingt mètres d'une précision chirurgicale est allée se loger en pleine lucarne. C'était un moment de pure finesse dans un monde de brute.
Un massage pour remettre Chaouchi d'aplomb
Juste avant le coup d'envoi de la séance d'hier matin, Fawzi Chaouchi, qui semblait très courbaturé, est passé entre les mains expertes du kiné, Omar Laoucine. Ce dernier est parvenu en quelques minutes à remettre Chaouchi d'aplomb qui a attaqué la séance de travail avec une forme olympienne comme l'attestent ses interventions de haut vol durant le match d'application.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)