Algérie - Revue de Presse

MCA 2 - OMR 3



Ruisseau a osé Arbitrage : Douala, Hanifi, Kebaili. Buts : Deham (28?), Brahim-Chaouch (78?sp) MCA. Hemani (40?,42?), Bougamboula (90?) (OMR). Averts. : Belahcène, Khelidi, (OMR). Deham (MCA). MCA : Saoula, Diakiti, Babouche, Bouacida, Coulibaly, Delalou, Fodili (Benali), Badji (Brahim-Chaouch) Djabelkheir (Sedibe), Maouche, Deham. Entr. : Rabier OMR : Toual, Lamri, Chakir, Bounekdja, Brakni, Khelidi, Rahmouni (Bougamboura) Hemani, Benkedjoun, Ouala (Didouh), Bellahcène (Aksas). Entr. : Ifticène L?OMR se devait de réaliser l?exploit pour ne pas compromettre définitivement ses chances de maintien et cette séduisante équipe l?a superbement fait devant un MCA fébrile et méconnaissable qui a dû s?enfermer longuement dans les vestiaires pour ne pas subir les foudres de ses supporters dont les dépassements furent maîtrisés par un service d?ordre vigilant. Les Olympiens, nullement complexés par la réputation de leurs adversaires, ont su parfaitement exploiter la fébrilité et la nervosité de ces derniers qui ne s?attendaient certainement pas à cette fringante opposition de l?équipe du Ruisseau au sein de laquelle Hemani empoisonna la défense mouloudéenne peu rassurante au grand dam de ses supporters qui pensaient à une simple formalité devant la lanterne rouge. C?était mal connaître la détermination des Olympiens qui surent empêcher le milieu mouloudéen de poser son jeu habituel, et réagir rapidement au but de Deham (28?) par l?inévitable Hemani qui réussit à surprendre par deux fois Bouacida et sa défense flottante, (33? et 42?). Menés au score, les Mouloudéens péchaient par précipitation et nervosité, ce qui facilita la tâche de leurs adversaires qui réussirent à remporter la victoire concrétisée par le remplaçant Bougamboula (89?) plongeant le public du Doyen dans la stupeur, malgré l?égalisation de Brahim-Chaouch (sur penalty), annonçant les habituelles et regrettables scènes de colère du public mouloudéen soumis au régime de la douche écossaise. Pour l?OMR, cette victoire méritée ne manquera pas de le stimuler dans la lutte au maintien pour laquelle il a montré de réelles dispositions et ce ne seront pas les malheureux Mouloudéens qui nous contrediront.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)