Algérie

Matériaux de construction



Envolée du rond à béton La hausse soutenue que connaissent actuellement les prix des matériaux de construction est devenue un sérieux obstacle pour tous ceux qui sont versés dans la construction, à l?image des entrepreneurs immobiliers qui ne savent plus où donner de la tête avec la brusque envolée, ces dernières semaines, des prix du rond à béton. Et à bien des égards, selon des entrepreneurs, ce qui s?est passé avec le ciment, la spéculation aidant, depuis le début de l?année et dont le prix avait dépassé les 500 DA le sac chez les détaillants, semble se reproduire avec un autre produit tout aussi stratégique dans le secteur du bâtiment, à savoir le rond à béton. Ainsi, la tonne de rond à béton de 6 mm, qui était cédée il y a six mois à 51 000 DA, est proposée actuellement à 90 000 DA. Celle de 13 mm est négociée à 72 000 DA prix de gros et à 75 000 DA au détail. La frénésie du marché a également touché les prix du rond à béton de 14 et 8 mm qui sont passés en l?espace de quelques mois de 45 000 DA la tonne à 80 000 DA, soit une augmentation de l?ordre de 80 % environ. Une envolée des prix qui, selon des entrepreneurs de la région, pénalise lourdement tous ceux engagés dans des chantiers astreints aux délais d?exécution et qui voient inutilement d?autres dépenses se greffer à leur charges. Certains imputent cette hausse du prix du rond à béton à des perturbations dans l?approvisionnement du marché. A ce propos, un promoteur immobilier précisera : « La production de l?usine Métal-steel, qui approvisionne toute la région est insuffisante à satisfaire les besoins du secteur du bâtiment en pleine expansion notamment avec le lancement de plusieurs projets de construction de logements (LSP, EPLF, AADL), dans le cadre du plan de soutien à la relance économique. A cela s?ajoute l?arrivage restreint du rond à béton d?importation en raison d?une hausse sensible du prix de ce produit sur les marchés internationaux ». Notons, par ailleurs, que la tension qui touche actuellement les prix des matériaux de construction n?a pas épargné le sable de carrière dont le prix du mètre cube est passé de 600 à 800 DA en quelques mois. Une hausse qui serait due à l?interdiction d?exploitation des sables des oueds et des plages, mais également aux transporteurs qui alignent leur prix sur celui du sable. Si un chargement coûte 3 000 DA, à titre d?exemple, le transport coûtera autant.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)