Algérie

Mascarades remporte l'Etalon de bronze

Le réalisateuer algérien, Lyès Salem, a remporté samedi soir le prix Etalon de bronze, troisième distinction lors de la 21e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), avec son film Mascarades qui est une comédie dont l'histoire parle d'une cérémonie de mariage sans... le marié. La plus haute distinction de ce festival dans la catégorie long métrage, à savoir l'Etalon d'or de Yennenga, est revenue à l'Ethiopien Haïlé Gérima, avec son film Teza, qui traite de l'époque de la dictature de Mengistu Haïlé Mariam dans les années 1970 et 1980. La deuxième récompense, en l'occurrence l'Etalon d'argent, a été attribuée au Sud-Africain John Kani, avec son film Nothing but the truth, traitant du racisme pendant et après l'apartheid. L'Algérie a connu également des distinctions dans la catégorie du court métrage avec l'attribution du Poulain d'or à Benaïssa Khaled, avec Sektou (ils se sont tus...) et du Poulain d'argent pour Guesmi Samir avec C'est dimanche. Le Poulain de bronze a été attribué au Camerounais Bernard Auguste Kouemo Yanghu avec Waramutseho (Bonjour). La fête du cinéma africain, qui célébrait cette année son 40e anniversaire a, par ailleurs, rendu hommage au réalisateur sénégalais Ousmane Sembène, considéré comme le « doyen des cinéastes africains et pionnier du Fespaco » avant son décès en juin 2007.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)