Mascara - Revue de Presse

Mascara


Les allergies en hausse à Zahana Au cours d?une visite d?inspection effectuée mardi dernier par le premier responsable de la wilaya de Mascara, Merzoug Larbi, dans la daïra de Zahana, plusieurs décisions et mesures ont été prises. Le chef de l?exécutif a insisté, à cette occasion, sur l?obligation de l?Etat de prendre en charge toutes les préoccupations des citoyens. A Zahana, on enregistre le lancement des travaux d?un siège pour la garde communale qui coûtera 550 millions de centimes et une opération visant à choisir un terrain sur lequel le nouveau siège de la sûreté de daïra sera érigé. Dans le quartier El Mahata (la gare), le wali de Mascara a exigé la régularisation des actes de propriété des habitants et a demandé aux responsables de la commune et de la daïra la réhabilitation dudit quartier et celui d?En Nasr. Dans le village Moualeda qui abrite 1 000 habitants, après une rencontre avec les citoyens, Merzoug Larbi a décidé de renforcer le village en moyens de transport, de réaliser un nouveau réservoir d?eau et de lancer une étude pour mettre en place un réseau d?assainissement. Suite aux réclamations des citoyens dudit village pour avoir un médecin, le wali a ordonné aux responsables du secteur de la Santé de désigner un praticien qui prendra en charge les préoccupations des citoyens trois fois par semaine. Le village Tinazat a bénéficié, à son tour, d?un projet de réalisation d?un stade. 130 millions de centimes seront également dégagés pour réhabiliter le pont reliant les deux côtés du village. Le chef de l?exécutif, après avoir effectué une visite au centre de santé de Zahana, a sommé les responsables du secteur d?établir une convention avec le CHU d?Oran pour l?ouverture d?un service spécialisé dans les maladies pulmonaires. Cette décision a été prise suite à la hausse remarquée des cas d?allergies dont l?origine n?est autre que la pollution enregistrée dans les zones proches de la cimenterie ERCO de Zahana.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)