Algérie - Revue de Presse

8 mars


Les policières font la fête La centaine de policières de la wilaya de Skikda ont célébré l?anniversaire du 8 Mars dans une ambiance bleue, mais très détendue. Dans la salle du commissariat central le ton était aux fleurs et aux cadeaux pour récompenser les lauréates de plusieurs manifestations sportives organisées à cette occasion. Et comme de coutume, la palme est revenue à l?agent Ouahiba Boudiar qui a raflé la mise. Ancienne basketteuse, la policière qui a intégré le corps de la sûreté, il y a juste quelques années, est de loin l?agent de la circulation la plus dynamique et la plus appréciée aussi. Dans la continuité, un exposé relatif au bilan de la police judiciaire a été présenté par Mme Magherbi, officier à la PJ. Elaboré sous forme d?un montage multimédia, le travail de Mme Magherbi, en plus du fait qu?il représente une première assez encourageante dans le domaine, s?est limité également aux seules données relatives au sexe féminin. Elle nous expliquera par la suite que cette initiative que c?est là une façon de parler des multiples agressions dont sont victimes les femmes en insistant surtout sur ce qui l?a vraiment chagriné en tant qu?officier de la police : « J?ai été éc?urée de voir que 11 femmes âgées entre 70 et 80 ans ont été victimes de violence durant l?année 2004. D?après nos rapports, ces agressions sont généralement commises par des descendants. » Elle nous parlera également de ces 11 jeunes filles refoulées et de 5 cas de harcèlement sexuel traités durant la même année.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)