Algérie

«Mangez et buvez, mais ne soyez pas excessifs»

«Mangez et buvez, mais ne soyez pas excessifs» Tout excès aux yeux de l’Islam constitue un acte irraisonné et irresponsable. le Coran réserve aux dégradateurs du milieu naturel les pires châtiments, comme dans ces versets: «Ensuite, Nous eûmes envers eux la promesse (faite) et Nous les sauvâmes ainsi que ce que Nous voulûmes, tandis que Nous fûmes périr les excessifs». (les Prophètes, v : 9) ainsi que: «Mangez et buvez, mais ne soyez pas excessifs» (Al A`raf v : 31). Le Prophète de son côté a toujours appelé les gens à l’économie en toute chose comme dans ce hadith rapporté par Abdallah Abou Sarhan: «La bonne allure, la démarche pondérée et l’économie des choses font partie des 24 vertus de la prophétie» (Rapporté par Tirmidhi qui dit que ce hadith est authentique, mais rare; rapporté également par Malik et Abu Daoud par Abbas sauf qu’il y est dit, 25 vertus).(71) Citons toujours dans le même sens ce propos: «Les plus gloutons ici-bas seront les plus affamés dans l’au-delà».Par ailleurs, le Prophète a interdit qu’on tue les animaux sans raison ou lorsque cela n’est pas profitable à l’homme. Ainsi, il a dit: «Une femme a emprisonné à vie une chatte. Cette femme est entrée en enfer parce qu’elle ne donnait pas à manger à cette chatte ni ne la laissait manger dans la nature». Il a aussi interdit qu’on tue les fourmis en donnant cette parabole ; d’après Abou Hourayra: «Un Prophète était sous un arbre et fut piqué par une fourmi, il a alors donnée l’ordre d’anéantir la fourmilière. Dieu alors lui dit qu’il pouvait au plus se contenter de tuer la fourmi qui l’a piquée’’. (car les autres ne lui ont rein fait). Comme il a également interdit l’impression de signes et le tatouage des animaux ou qu’on utilise le nom de ceux-ci pour insulter autrui. Il dit à cet égard: «N’utiliser pas ce qui possède une âme pour le simple fait de satisfaire vos désirs»;ainsi que, d’après Saïd ibn Jabir qui dit: ‘’Ibn Omar était passé devant des hommes qui s’amusaient à martyriser un volatile. Lorsqu’ils le virent ils cessèrent de traquer cet animal Ibn. Omar leur dit alors : ‘’Le Prophète a maudit un comportement pareil’’. Enfin, Abou Hourayra rapporte que le Prophète a dit: «Par un jour de canicule, une prostituée vit un chien haletant de soif roder autour d’un puits, elle lui servit à boire dans sa chaussette. Dieu lui pardonna alors ses péchés’’. En définitive, L’Islam a insisté sur le fait que soient établis des rapports sains avec les animaux, et a même voulu qu’on soit bienfaisant envers eux lorsqu’on les égorge comme cela est énoncé dans ce propos d’après Chaddad Ibn Awss qui dit: «Je retiens deux choses du Prophète qui dit: - Dieu exhorte à la bienfaisance envers toute chose. Si vous êtes appelés à tuer, faites-le sans barbarie et si vous égorger un animal faites le sans brusquerie envers lui: qu’une personne, avant d’égorger un animal, aiguise bien son couteau pour lui éviter toute souffrance». Dr MOHAMMAD ASSAYED JAMIL
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)