Bouira - Revue de Presse

Malla /Bouira : L?enclavement au menu


Adossé au mur d?une cafétéria de la localité Malla, une grande région de la commune d?Ath Laâziz, Karim âgé de 25 ans sirote son café en discutant avec ses amis des nouvelles du jour. « Mes amis tôt ou tard, je fuirai cette région. Je quitterai non seulement ce village mais ce bled », dit-il d?un air désespéré. Malla une bourgade enclavée, implantée à une vingtaine de kilomètres au nord de la wilaya de Bouira, le quotidien des jeunes devient, en effet, de plus en plus dur pour cette frange sensible de la société. Les seuls endroits qui accueillent cette jeunesse désespérée restent les cafétérias qui sont devenues des espaces de loisirs par excellence. En l?absence de perspectives de travail ou de formation, l?émigration en Europe demeure l?unique solution. La misère a poussé de nombreuses familles à l?exode vers d?autres wilayas du pays où les conditions de vie sont meilleures. Lors de notre passage dans quelques villages et hameaux de Malla, la population vit « sous perfusion ». Les routes sont sinueuses, étroites et escarpées. Les habitants des trois villages de cette grande localité, Malla , Izouad et Chekouh réclament le revêtement de leurs pistes et l?implantation de nouveaux projets et la réalisation d?un stade communal. A Chekouh, le projet de bitumage de la route n?est pas encore lancé. Sur un rayon de plus de 3 km, la piste est devenue impraticable. Les jeunes de Malla réclament l?aménagement de leur aire de jeux et accusent l?ex-maire d?avoir bafoué leur rêve. « Cet espace est dégradé et ils doivent assumer leurs responsabilités », nous dit en colère un jeune. A ce titre, une enveloppe de plus de 500 millions de centimes a été consommée sans avoir réalisé un espace de jeu digne de ce nom. Et nous apprenons qu?aucune étude n?a été établie par l?ex-exécutif communal. Par ailleurs, l?absence d?une salle de soins fait grand défaut. A ce titre, les citoyens sont contraints de se déplacer vers les infirmeries des autres communes même pour une simple consultation. Par ailleurs, l? édifice d?Algérie Poste est occupé par les éléments de la garde communale depuis 1997 à ce jour et la population attend son ouverture. Sans doute, la livraison de cette infrastructure et sa mise en service soulageront la population locale des fatigants et coûteux déplacements vers l?unique agence sise au village Bezzit et celles du chef-lieu de la wilaya de Bouira. En somme, la région de Malla demeure une localité enclavée et le marasme gagne les villages.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)