Algérie - Revue de Presse

Maghnia



Les agriculteurs crient au complot Les agriculteurs se disant appartenir à « la société civile agricole libre et indépendante » expriment leur désarroi d?une manière bruyante à la suite de la suspension du subdivisionnaire de l?agriculture de la daïra de Maghnia. Pour eux, cette sanction n?est autre qu?une sorte de campagne de déstabilisation de leur commune déjà rongée par d?autres maux sociaux. « Nous interpellons le ministre de l?Agriculture pour dévoiler le complot fomenté par des responsables à tous les niveaux, des responsables dont certains ont été mutés hors de notre wilaya et qui ont tout fait pour saborder la commune de Maghnia en général et l?agriculture qui connaît un progrès substantiel en particulier. » En fait, Abdelbaki Zaoui, le subdivisionnaire, a été suspendu - sans que les motifs lui soient signifiés - par une décision du ministère, le 16 novembre 2004. « Nous ne comprenons pas ; nous avons transmis plusieurs lettres à des responsables, dont le ministre de l?Agriculture, en énumérant les problèmes créés par des responsables de la wilaya, comme la vente des exploitations agricoles par des exploitants à des commerçants qui n?ont rien à voir avec le travail de la terre et ce, avec la complicité de l?ex-directeur des services agricoles de Tlemcen, les constructions illicites sur des terres fertiles et les aides destinées aux producteurs de semences de pomme de terre à raison de 3 DA le kilogramme, qui ont été accordées aux commerçants, entre autres. Non seulement nos préoccupations n?ont jamais fait l?objet d?une enquête ou attiré une oreille attentive, mais les décideurs, pour toute réponse, ont suspendu le subdivisionnaire de Maghnia. On a sanctionné le responsable qui dérangeait, qui ne voulait pas entrer dans les combines, c?est cela la récompenses des gens honnêtes... » Les pétitionnaires en colère soulignent que « les problèmes que nous avons soulevés n?ont pas été du goût de certains responsables de la wilaya. En fait, pour faire taire le subdivisionnaire qui a su redresser une situation des plus lamentables par l?augmentation de la production agricole et la baisse des prix, un subdivisionnaire connu et reconnu pour sa compétence et son art de la gestion, on a préféré l?éloigner en le sanctionnant. » Les agriculteurs signataires réclament tout simplement « l?annulation de la décision de suspension parce que nous ne laisserons pas passer cette injustice. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)