Algérie

500 logements d’Es Seddikia (batimate ettalliane)


Des appartements inondés par les eaux usées Les habitants de la cité des 500 logements, plus connus sous le nom de Batimate «ettalliane», étaient dans une colère indescriptible hier, vu la situation critique et insoutenable qu’ils vivent depuis un certain temps déjà. L’éclatement des évacuations principales des eaux usées causant du même coup un refoulement de ces eaux à l’intérieur des habitations, les plus touchées sont celles se trouvant au rez-de-chaussée. Sur les dix blocs qui composent la cité, quatre appartements se trouvent sans issues avec plus de 50 centimètres d’eau de hauteur. «Depuis les pluies du mois de décembre, rien n’a été fait pour nous» déclarent les habitants, partagés entre les APC d’Es Seddikia et Bir El Djir, personne n’a vraiment daigné apporter une solution réelle au problème. Les odeurs nauséabondes témoignent de l’ampleur des dégâts. Selon les déclarations d’une mère de trois enfants, touchés de plein fouet par ces inondations, ses enfants ont été évacués par les fenêtres lors des dernières précipitations, les maladies respiratoires n’arrangeant guère la situation. Les services techniques de l’APC, ne sont intervenus que pour le pompage partiel des eaux, mais là n’est nullement la solution, puisque des travaux plus importants doivent être entrepris dans les plus brefs délais. La santé des habitants et de leurs enfants devient une priorité. Ces habitants ne comprennent toujours pas pourquoi ils s’acquittent de toutes leurs charges au niveau d’Oran, alors que lorsque des problèmes surgissent ils sont renvoyés vers l’APC de Bir El Djir qui est souvent aux abonnés absents.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)