Algérie

LNF - Nationale 2 - Bilan de la phase aller


Le MC Saïda, seule satisfaction de l’Ouest Le rideau est tombé pour ce premier acte du championnat de la division 2, consacrant l’USM Annaba, sans aucune surprise, championne d’hiver avec 42 points au compteur, avec sept points d’avance sur son poursuivant immédiat, le MC Saïda et douze sur le troisième, le MC El-Eulma. La phase, aller, n’a pas réservé beaucoup de surprises si l’on tient compte du classement de cette première étape, avec, à la clé, des équipes qui ont affiché, au départ, leur ambition de jouer le titre. Ces formations ont occupé, d’ailleurs, les six premiers rangs même si le CS Constantine, cinquième au classement, ne s’est manifesté réellement que lors des dernières journées. Le reste des équipes, classées entre la 7ème et la dernière place, se disputent des places honorables et tentent d’éviter la relégation, à tout prix. Pour ce qui est des clubs oraniens, si la satisfaction est venue du MCS qui pointe au second rang et ce, malgré le problème des finances. Le SAM a réussi, quand même, une bonne performance en se classant dans la première moitié du tableau, par contre, la plus grosse déception aura été le club de la «Mékerra», l’USM Bel-Abbès qui a déçu, à plus d’un titre, en occupant l’une des trois places relégables. Quant au quatrième club oranien, à savoir la JSM Tiaret, celui-ci n’a connu un sursaut d’orgueil que lors des cinq dernières journées avec l’arrivée à la barre technique de Mohamed Kaddaoui, ce qui lui a permis de s’éloigner de la zone rouge. La valse des entraîneurs n’a pas fait d’exception à la règle durant cette phase de l’aller où l’on constate que pas moins de dix équipes ont connu des changements à la tête de leur barre technique. Seuls le MCS, l’ASK, le CSC, le NARBR, l’USMH, l’UMSD et l’USMBA ont opté pour la stabilité même si parfois, elles sont passées par des passages à vide marqués par des journées de disette. 01 - USM Annaba (42pts) Le leader incontesté de ce groupe avait affiché ses prétentions dès le début de cet exercice pour remporter le titre. Cela s’est confirmé tout au long de cette première étape où la richesse de son effectif composé de joueurs aguerris et expérimentés a su faire la différence. Les Annabis n’ont subi qu’un seul échec, ce fut face à l’USMH lors de la 9ème journée par un but par à zéro. En plus de ce revers, les poulains du nouvel entraîneur, Abdelkrim Latrèche, ont été tenus en échec à trois reprises dont l’un, à domicile, par le NARB Reghaia (2-2)lors de la 6ème journée, les deux autres matchs nuls ont été enregistrés, à l’extérieur, respectivement face à l’USM Bel-Abbès (1-1) lors de la 13ème journée et face au MOC (1-1) lors de la 15ème. 02 - MC Saïda (35pts) Le Mouloudia de Saïda a été la grande surprise durant cette première phase puisqu’il occupe la place du dauphin. Chose inattendue, bien sûr, car si l’on tient compte des circonstances du départ de l’équipe durant l’inter saison, personne n’aurait parié une telle place. Rendons hommage aux dirigeants, joueurs et surtout à l’entraîneur, Abdelkrim Benyellès, pour les excellents résultats obtenus que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Il faut signaler les bonnes performances de cette équipe saïdie qui a réalisé huit victoires consécutives dans des matches très difficiles à l’image du MOB, USMH et l’USMBA. La satisfaction est que les dirigeants saidis ne sont pas précipités pour limoger le coach. Une fois, le doute s’est installé lorsque que l’équipe avait connu un passage à vide en récoltant un seul petit point et de surcroît, at-home sur les neuf possibles en trois rencontres (13ème, 14ème et 15ème journée). Espérons seulement que le Mouloudia maintiendra la cadence lors de cette seconde manche pour pouvoir décrocher l’un des trois billets pour l’accession en Nationale 1. 03 - AS Khroub (34pts) Les Khroubis ont, comme l’an passé, débuté en fanfare cet exercice, talonnant le leader annabi mais la défaite subie lors de la 16ème journée face à l’USM Annaba (3-1) leur coûtera cette deuxième place. Les Khroubis détiennent pour l’instant la meilleure série de matchs sans défaite avec, à la clé, 12 rencontres sans le moindre revers. Les camarades de Ouichaoui sont bien partis pour décrocher une place en élite. 04 - MC El-Eulma (30pts) En optant pour l’ancien gardien de buts de l’équipe nationale, à la barre technique, Nasreddine Drid, les «Babya» ont sûrement voulu voir loin et se sont assignés comme premier objectif l’une des trois places, synonyme d’une accession en Nationale 1. Tout a commencé sous de bons auspices pour les Eulmis qui restent «collés « au trio de tête, à un écart, très surmontable tout en attendant le moment propice pour rafler la 3ème place. Chose faite puisque les coéquipiers du capitaine Besbès s’offriront cette troisième place lors de la 15ème journée à la faveur de leur succès obtenu hors de leurs bases plus précisément face à l’USMBA (0-2). Mais, cette joie ne durera même pas plus d’une semaine, du fait que les Eulmis céderont leur place à l’ASK après deux défaites consécutives, lors des 16ème et 17ème journée. La dernière, à domicile, face au leader, annabi. Ce qui a précipité le départ de Drid remplacé par El Hadj Mansour. Que sera donc le devenir de cette équipe au retour, la question reste quand même posée ? 05 - CS Constantine (27pts) Les années se suivent et se ressemblent pour les «Sanafirs». Un recrutement réussi en début de saison, de gros moyens mis en place et une bonne préparation d’inter saison pour réaliser une bonne saison mais au fil des journées, l’équipe va connaître des hauts et des bas. Celle-ci fait le plein à domicile grâce à l’apport des nombreux et fidèles supporters mais n’arrive pas à s’imposer en déplacement comme le témoigne ce maigre bilan ( 2 petits nuls face au MCS (1-1), lors de la 3ème journée et(0-0) face au RCK, lors de la 11ème. Les neuf points acquis lors des quatre derniers matchs en plus du recul de son voisin, le MOC (2 pts, seulement, sur 12 possibles) ont propulsé les gars de Saâdi à cette cinquième honorable place. Le retour s’annonce donc difficile pour les «Clubistes» qui sont contraints de revoir plusieurs facteurs pour stabiliser ce rythme notamment d’ordre technique. 06 - MO Constantine (26pts) Les «Mocistes» ont été les plus irréguliers cette saison en matière de résultats. Jugez-en, 21 pts récoltés en neuf matchs et aucune défaite puis cinq points seulement récoltés en...huit matchs, avec cinq défaites dont une à domicile face au MOB(11ème journée). Ce recul va donner sûrement à réfléchir par deux fois aux dirigeants «mocistes « qui ont heureusement cette trêve d’un mois pour remettre de l’ordre dans la demeure. Espérons seulement que ce n’est pas le départ de Abdelkrim Latrèche qui a opté pour l’USMAn qui est derrière ce recul, sinon... 07 - NARB Reghaïa (24pts) Le promu a joué sans complexe et a bien bel démontré que l’on peut compter sur lui cette année. Pour sa première année en Nationale 2, le team à l’entraîneur «Herguema» a réussi un exploit en décrochant une septième place au détriment de plusieurs pensionnaires permanents de cette division, à l’image de l’USMH, la JSMT, l’USMBA, le RCK ou le WAB pour ne citer que ceux-là. Une place dans la première moitié du tableau, l’objectif est donc atteint pour cette courageuse formation qui a fait front, rappelons-le, face à l’ogre annabi, en le forçant au match nul (2-2) chez lui, lors de la 6ème journée. Sa force réside dans sa solidité à domicile, c’est une équipe qui peut terminer aussi à une place honorable au retour. 08 - SA Mohammadia (24pts) Le club de la ville des «oranges» reste l’une des rares équipes à céder le moindre point à domicile et cela comme le témoigne son 3ème rang au classement général des performances à domicile, ne concédant que deux matchs nuls face à l’ASK (1-1) lors de la 3ème journée et face au RCK (0-0) à la 16ème. D’ailleurs, c’est la devise appliquée par les dirigeants de l’équipe car ils savent pertinemment qu’en faisant le moins de faux-pas à la maison, le maintien sera assuré sans le moindre problème. Ils sont conscients que la tâche est assez ardue pour aller jouer avec le feu en optant pour des objectifs irréalisables alors que les moyens existant au sein de l’équipe sont très limités. Le SAM avait connu le départ très tôt de son entraîneur Maghfour qui travaillait aux côtés de Abid, ce dernier était contraint de partir aussi pour des raisons professionnelles (rappelé par sa tutelle, la DJS d’El-Oued) et remplacé par le coach El Hadj Mecheri qui aura la lourde tâche de maintenir l’équipe à cette 8ème place. Souhaitons-lui bonne chance. 09 - USM Harrach (22pts) Ce qui s’applique au CSC, s’applique également aux Harrachis qui rencontrent presque le même scénario chaque année. En effet, les banlieusards, victimes de clanismes, ne voient pas toujours le bout du tunnel et c’est toujours les mêmes résultats obtenus en fin de chaque cycle. Il faut que toutes les forces harrachies censées être «l’opposition» parlent le même langage pour que l’équipe réussisse, son objectif à savoir le retour en division 1, sinon c’est toujours la même chanson qui sera écoutée en fin d’année. C’est vraiment triste de voir ce qui se passe dans la demeure harrahie, véritable école de joueurs talentueux. Cette année, le président Oubeidi ne parle que de maintien. L’arrivée de Khaled Lounici au poste de manager général va-t-elle provoquer le changement attendu par tous les «kaoualisse». 10 - ABS (21 pts) Pour sa 3ème année consécutive dans cette super division, le club, sudiste, maintient toujours la cadence d’une équipe qui ne cherche qu’à se maintenir parmi les sociétaires de ce groupe. Le onze de l’ex-coach Rahmani a connu trois moments différents à savoir une période de bons résultats, s’étalant de la 4ème à la 8ème journée puis celle de disette de la 9ème à la 12ème, avec quatre défaites consécutives dont l’une à domicile face à l’ASK lors de la 11ème et enfin un parcours, mi-figue, mi-raisin lors des cinq derniers matchs. En somme, pour un club, aux moyens limités, cette 10ème place est tout à son honneur. 11 - MO Béjaïa (20 pts) Les «Crabes» font partie des équipes qui ont déçu à plus d’un titre cette année. Le président de l’équipe, M. Leklak a mis le gros paquet pour enrôler les meilleurs joueurs, avec Slimani comme entraîneur. Malheureusement, l’équipe à «six milliards» n’a tenu que sept matchs puisque juste après la défaite concédée at-home face au MC Saïda, l’entraîneur Slimani fut «remercié», suivront après sept joueurs qui seront écartés définitivement du groupe. L’instabilité de l’effectif et du staff technique vont avoir raison de l’équipe même si l’arrivée du franco-sénégalais, Alain Moizan, à la barre technique, a eu un effet positif sur les camarades de Tarek Boughandja. Mais, les «Mobistes» n’ont récolté que 8 pts en neuf matchs et ce sous la coupe du coach étranger. 12 - JSM Tiaret (20 pts) Les gars du «Sersou» ont dû attendre l’arrivée du coach Kaddaoui pour enfin connaître le réveil qu’attendaient les fans «d’Ez-Zerga». En effet, les Tiaretis ont eu un départ des plus catastrophiques et ce, malgré les deux succès, entre temps, sur le NARBR (3-1) et l’UMSD (2-1). Pas moins de sept défaites enregistrées. Il fallait l’arrivée du coach présent dans les tribunes face à l’USMBA pour que les camarades de Djaousti réagissent et remportent un troisième succès, une victoire qui va revigoré les «Bleu et Blanc» qui vont connaître un meilleur sort en ce fin de parcours puisqu’ils vont quitté définitivement la zone des «relégables» avec une série de cinq matchs sans la moindre défaite. 13 - US Biskra (20 pts) Le revenant de l’élite, l’US Biskra est en train de payer les conséquences d’une politique mal tracée, le départ massif de ses nombreux joueurs vers d’autres équipes au budget conséquent, le défaut d’un recrutement judicieux, ont fait que le club souffre longuement dans la zone des profondeurs avant de pouvoir relever la tête. Les dix points réussis en six matchs ont fait gagner aux gars des «Zibans» quelques rangs au classement mais sans pouvoir distancer longuement les équipes relégables. Les Biskris ne sont qu’à deux points de la troisième équipe menacée. Le bilan de cette phase aller demeure maigre et il faudra, aux camarades de Belghomari Safi, se renforcer au mercato, s’ils souhaitent se maintenir. 14 - UMS Dréan (18pts) Les «Métallos» de l’UMSD, pour leur première année dans cette division 2, n’ont pu tenir longtemps en s’inclinant à quatre reprises et ne gagnant qu’un seul match, le dernier face au MOC. Les hommes du président Menadi restent toujours sous la menace d’une place relégable et peuvent à tout moment connaître des mésaventures s’ils n’apportent pas les correctifs nécessaires lors de ce mercato. 15 - MSP Batna (17pts) Les Batnéens du Mouloudia ont connu le même départ que l’USB et la JSMT , c’est-à-dire un mauvais départ. Il faut dire que depuis la première victoire obtenue lors de la 1ère journée face à la JSMT ,les coéquipiers du buteur, Farès Fellahi n’ont pas connu de succès jusqu’à la 11ème journée, soit neuf matchs sans victoire. L’attaque faisait défaut à cette équipe qui a quand même connu un réveil ces quatre derniers matchs(cinq points sur douze possibles). Les «Noir et Blanc» ne sont pas sortis de l’auberge et l’on voit mal comment ils pourraient s’en sortir si ils ne renforcent pas leur compartiment offensif. 16 - USM Bel-Abbès (16pts) Les Bel-Abbèsiens ont aussi déçu pendant cette première phase en se classant à la 16e place. Le bilan négatif obtenu par les coéquipiers de Ouala Djelloul a vite fait réagir le président du club, Belkacem Aïda et son comité directeur qui ont procédé à un recrutement massif de joueurs alors que d’autres qui n’ont pas donné satisfaction ont été libérés. Le coach Abdi, bien conscient de ce qui l’attend au retour promet que l’équipe se maintiendra en division 2. 17 - RC Kouba (15pts) Il semblerait que les Koubéens se plaisent dans de pareilles situations de lutte acharnées pour le maintien sinon comment expliquer les leçons non retenues lors de ces trois dernières années. Les banlieusards ne recrutent pas de joueurs de valeur et misent sur les jeunes du cru, croyant parfois bien faire, mais évoquant le problème de pression émanant des supporters, on ne voit mal comment un jeune pourrait-il tenir le coup «moralement» et arriver à s’en sortir pour réaliser de bons résultats alors que souvent le «chevronné» ne tient pas le coup. Le constat est là, une place de 2ème relégable. 18 - WA Boufarik (11pts) Le WAB, bon dernier, n’a gagné que deux matchs et a fait cinq matchs nuls. Depuis l’arrivée de l’entraîneur, l’ex-Bel-Abbésien, Abdelkader Sennour, à la tête de l’équipe, les choses se sont améliorées pour les Boufarikois (cinq points en cinq rencontres) réussis sous sa houlette, soit la moitié du total glané en 10 matchs. La tâche est, certes, difficile pour eux mais pas impossible. La volonté ne suffira point pour sortir du gouffre, il faudra réunir les moyens financiers nécessaires, source de motivation pour les joueurs, pour espérer sauver ce qui peut l’être encore. STATISTIQUES - Nombre de matchs disputés : 153 - Nombre de victoires : 89 - Nombre de nuls : 37 - Nombre de défaites : 27 Nombre de buts inscrits : 344 - Locaux : 227 - Visiteurs : 117 - Moyenne : 2,24 buts/matchs Nombre de penalties sifflés : 56 dont treize ratés Nombre de cartons rouges : 54 Nombre de doublés : 22 dont Fellahi à quatre reprises Nombre de hat-trick : 04 Abadli (MOC), Nasri (MCEE), Hamidi (MCS), Djaousti JSMT) Buts contre son camp : 03 Lahcène (MCS), Arama(CSC), Rabah (ABS) Plus gros scores réalisés à domicile MOC - USB 4 - 0 NARBR - UMSD 4 - 3 USMA - MCS 4 - 0 MCS - SAM 4 - 0 MCEE - USMH 4 - 1 MOC - MCS 4 - 1 USMA - ABS 6 - 1 ABS - NARBR 4 - 2 Plus gros scores réalisés à l’extérieur JSMT - RCK 1 - 3 JSMT - USMA 0 - 3 USB - MCEE 1 - 3   Journées les plus prolifiques en buts : 8ème et 9e journée : 27 buts 3ème journée : 25 buts 6ème : 24 buts 10ème : 23 buts l Journées les moins prolifiques en buts 5ème : 14 buts 15ème : 15 buts 2ème et 17ème : 16 buts 4ème : 17 buts l Série sans défaites ASK : 12 matchs MOC : 09 matchs USMA, MCS : 08 matchs MCEE : 06 matchs USMH, JSMT : 05 matchs l Série de victoires consécutives ASK et MCS : 08 matchs USMA : 05 matchs MCEE, MOC : 03 matchs l Série sans victoire RCK : 10 matchs WAB, MSPB : 09 matchs UMSD : 07 matchs USMBA et MOB : 06 matchs l Série de défaites consécutives JSMT, MSPB, USMBA : 04 matchs l Série de nuls consécutifs RCK : 04 matchs l Les buteurs 01 Hamidi (MCS) : 14 buts 02 Fellahi (MSPB) : 11 buts 03 El-Hadi Adel et Djabelkheir (USMA) : 10 buts 04 Abadli (MOC) : 09 buts 05 Bourahli(ASK), Ouichaoui(ASK) et Bousaâda(UMSD) : 08 buts 06 Nasri(MCEE) et Bourzag (NARBR) : 07 buts 07 Cherrak (USMBA) et Belghomari (USB) : 06 buts
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)