Algérie

Les valeurs de dialogue et de coexistence dans la conception culturelle islamique

Les valeurs de dialogue et de coexistence dans la conception culturelle islamique Constructive, la conception culturelle islamique a pour fondement une vision sacrée de la vie islamique qui la façonne et lui donne un contenu particulier. Cette conception se trouve à la base de l’ensemble des tendances fondamentales du processus de mutation sociale globale; elle est en effet le cadre qui abrite en son sein les différents domaines qui sont appelés à subir des changements. Quelles que soient les différences d’opinion qui existent entre les spécialistes en sociologie, en psychologie, en anthropologie et en information dans la définition de la notion de culture ou de la conception culturelle, ils sont, cependant, unanimes quant à son rôle dans la détermination des différents aspects de la vie de la société et de l’individu et des modes de cette vie. Elle est en d’autres termes cet élément complexe qui détermine les idées, les comportements et les phénomènes sociaux. Elle est, selon l’Imam Khomeyni» le moule qui façonne l’homme» et la «voie de la Réforme de la société» [Les visions culturelles du Imam Khomeyni, élaboré par Kabrasdi], ou selon les termes de Malik Ibn Nabi « la code indispensable pour la vie en général, avec toute la différence qu’elle comporte au niveau des modes de pensée et toute la diversité sociale qu’elle induit» [Malik Ibn Nabi, les conditions de la renaissance, p. 130] La conception islamique se résume de ce fait dans la conception que se fait l’Islam de la vie, ou autrement dit, elle représente «l’Islam quand il devient la vie même» selon l’expression consacrée par « la stratégie culturelle du monde islamique.» [Elaborée par l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture en collaboration avec le Secrétariat général de l’Organisation de la Conférence Islamique et adoptée par la sixième Conférence du Sommet islamique en 1991]. Cette conception dispose d’un référentiel qui lui garantit sa légitimité, son contenu et sa méthodologie dans l’adaptation de la vie aux exigences de l’Islam. Ce référentiel n’est autre que le saint coran et la sunna qui sont le réceptacle des vérités afférentes à la création et à l’univers qui constituent une source de connaissance en perpétuel changement. Afin que cette conception puisse atteindre l’objectifs assignés et aboutir à l’ultime finalité de construire la vie islamique, la responsabilité de définir son discours moderne et sa méthodologie en a été confiée aux hommes de l’art, c’est a dire les docteurs de la loi, les penseurs et les intellectuels musulmans, responsabilité qu’ils doivent assumer en se basant sur des principes scientifiques qui marie authenticité et modernité de manière à ce que l’époque que vivent les nouvelles sociétés soit étroitement liée à l’Islam et à sa conception culturelle. Cette conception ne peut être en effet être définie et remise en question de manière permanente sans l’intervention des esprits libérés des carcans de l’immobilisme et capables d’assimiler la situation et sans une atmosphère où règnent la critique constructive et le dialogue positif suscités par un climat de liberté de pensée équilibrée. De ce fait, le dialogue et la coexistence dans la conception culturelle islamique sont régis par les valeurs référentielles islamiques indiscutables (le saint coran et la sunna) dont les valeurs religieuses, rationnelles et morales sont les mêmes valeurs prônées par la religion ou les valeurs universelles de portée générale compatibles avec la religion. Par Cheikh Mohamad Ali Taskhiri A suivre...
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)