Algérie

Les travaux traînant en longueur sur la route Oran - Oued Tlelat

Le calvaire des usagers continue Les travaux sur la route nationale n° 4, reliant la ville d’Oran à Oued Tlelat accusant d’importants retards, les usagers, que cette situation pénalise, s’en plaignent. En effet, les automobilistes qui doivent, par nécessité, parcourir sur près de 9 kilomètres la voie étroite entre El-Kerma et Oued Tlelat, une route particulièrement fréquentée et qui fait partie intégrante de l’autoroute Est-Ouest, s’élèvent avec vigueur contre cette situation. Egalement confrontés aux mêmes problèmes sur cette même voie, les taxieurs, en provenance des wilayas de l’Ouest et du Sud-ouest, estiment que cette situation les pénalise et leur fait perdre énormément de temps. «Pour ne pas avoir à faire de la gymnastique et perdre du temps sur cette voie, tout le temps engorgée, nous sommes obligés à faire un crochet du côté d’El-Braya « confient des transporteurs. La circulation sur cet axe étant plus dense en été, les estivants venant des wilayas de l’intérieur rencontrent d’innombrables difficultés à rallier la ville d’Oran et le littoral où ils viennent passer leurs vacances. A ce sujet, nos interlocuteurs rappellent que, lors de sa visite de travail et d’inspection à la wilaya, le ministre des travaux publics, informé de cette situation, avait bien insisté sur le besoin d’activer les travaux et ordonné qu’un tronçon de cette route soit provisoirement ouvert à la circulation. Peine perdue, assurent nos sources, puisque rien de tel n’a été fait à ce jour. Tout au contraire, la situation n’ayant pas évolué dans le bon sens, de nombreux accidents sont enregistrés sur cette route. Concernant la portion de l’autoroute Est-Ouest relevant d’Oran, on apprend auprès de la direction des travaux publics que le projet sera livré au courant du premier trimestre de l’année prochaine. Pour rappel, cette tranche de 9 kilomètres comporte 20 ouvrages d’art. Une fois livré, ce projet reliera les communes se trouvant sur le tracé de la RN 4, réduira les distances et permettra une meilleure fluidité de la circulation automobile. Nos sources tiennent aussi à signaler que la route Oran-Oued Tlelat est chaque jours parcourue par quelque 200.000 véhicules et engins de tous genres. Aïd A. et Nemili M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)