Algérie

Les travaux ont débuté jeudi

Les travaux ont débuté jeudi
Contre toute attente, les travaux de réalisation d'une trémie étagée au giratoire d'Es Seddikia (près de la résidence officielle d'El-Bahia) ont débuté jeudi avant même le lancement des études techniques, avons-nous appris sur les lieux du chantier. C'est le caractère d'urgence qui a fait précipiter les choses et qui a fait que le wali autorise la direction des Travaux publiques à entamer les travaux suivant un marché de gré à gré contre la réception impérative de ce gigantesque ouvrage d'art avant le mois d'avril prochain, relève notre source tout en rappelant que, durant ce mois, la ville d'Oran abritera le sommet mondial du gaz naturel liquéfié, GNL 16. Ce chiffre fait allusion aux seize pays membres devant participer à ce grand rendez-vous énergétique. C'est l'Entreprise nationale des grands ouvrages d'art (ENGOA), dont le siège social est établi à Reghaïa (Alger), qui a été choisie par la direction des Travaux publics pour réaliser cette double trémie superposée. Le choix de cette entreprise n'est pas fortuit, de l'avis de notre source, du fait que l'ENGOA possède une expérience dans la construction de ce genre d'ouvrages d'art par la réalisation d'un trémie étagée à Alger et qu'il n'existe pas, selon ses connaissances, d'autres entreprises ayant déjà réalisé ces travaux caractérisés par une technique assez particulière qu'il faut appliquer sans droit à l'erreur.Éradiquer les points noirsLe montant de l'enveloppe budgétaire de ce marché n'a pas été communiqué, du fait que les études techniques n'ont pas été finalisées. Toutefois, ce montant sera arrêté cette semaine après les négociations qui se déroulent actuellement entre les deux partenaires (DPT ' ENGOA). Il faut savoir, enfin, que quatre autres trémies verront le jour au cours de cette année. Les travaux de leur réalisation débuteront juste après l'approbation des cahiers des charges par la commission nationale des marchés. Celle-ci doit faire part de son aval à la direction des Travaux publics, probablement avant la fin de ce mois, estime notre source. Les quatre ouvrages d'art sont situés au boulevard du Millenium, au centre du giratoire de l'ENSEP, au rond-point de Haï El-Emir (à proximité du nouveau siège de la direction de la Protection civile) et enfin à l'intersection située à proximité du siège de la sûreté de wilaya. D'autres ouvrages similaires, actuellement encore au stade de l'étude de faisabilité, seront proposés pour éradiquer les points noirs que la ville d'Oran ne cesse d'enregistrer dans le domaine de la circulation automobile.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)