Algérie - Revue de Presse

Les tracas du transport



En attendant les nouvelles mesures annoncées qui pourraient soulager la population de Bordj Bou Arréridj dans leur problème du transport urbain, les habitants des nouveaux quartiers continuent de vivre leur calvaire quotidien par de longues marches marathoniennes, surtout en cette période hivernale. Toute la ceinture résidentielle est et nord du chef-lieu, réalisée à la faveur du logement social et promotionnel et de l?autoconstruction ces dernières années, est absolument pas desservie par le transport urbain. Des milliers de citoyens habitant ces zones éloignées se trouvent ainsi réduits à parcourir quatre ou cinq kilomètres par jour, sinon plus, pour leurs besoins scolaires, domestiques, professionnels et administratifs. Si l?on ajoute le fait que les chauffeurs de taxi et les fraudeurs refusent de prendre leurs clients vers ces quartiers à cause des routes impraticables, ces citoyens se sont trouvés sanctionnés à plus d?un titre dans leurs déplacements. Avec 780 opérateurs, 878 véhicules et 22 273 places disponibles en 2004, globalement, le transport des voyageurs dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj est en constante amélioration quantitative pour le nombre de véhicules et le nombre de destinations. Cependant, rentabilité oblige, on constate la vétusté de plus en plus grave du parc, ainsi que la mauvaise qualité des prestations (lignes délaissées, mal desservies, état des routes, etc.). Des citoyens s?interrogent aussi sur l?absence quasi totale de taxis et de bus la nuit, tout en signalant une certaine désorganisation des rotations le jour. Un minimum de contrôle, d?inspection et de régulation de la part des services chargés de ce secteur sont souhaitables afin de résoudre les problèmes qui lui sont liés.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)