Algérie

Les participants insistent sur des actions concrètes de solidarité avec le peuple sahraoui Tomber de rideau sur la 2e Conférence internationale d'Alger

Les participants insistent sur des actions concrètes de solidarité avec le peuple sahraoui Tomber de rideau sur la 2e Conférence internationale d'Alger
Photo : Riad
Par Amar Rafa
Les participants à la 2e Conférence internationale d'Alger sur «le droit des peuples à la résistance : le cas du peuple sahraoui», issus de 34 pays des cinq continents, ont convenu de charger les co-organisateurs de saisir les chefs d'Etat du monde, les organisations multilatérales et les ONG internationales pour user de leur pouvoir afin que «cesse le calvaire du peuple sahraoui, et qu'il puisse lui être permis de choisir librement son destin». Dans une déclaration finale sanctionnant leurs travaux, les invités à cette Conférence internationale ont réaffirmé la légitimité du combat de libération nationale du peuple sahraoui, et de sa résistance pacifique contre l'occupation marocaine. Ils ont, en outre, félicité et encouragé les Sahraouis dans leur lutte pour la liberté et la dignité. Les participants ont exigé des Nations unies l'application immédiate de ses résolutions sur le Sahara occidental, à travers l'organisation d'un référendum d'autodétermination accepté par les deux parties, dont le plan de règlement de 1991, dénoncent les violations répétées des droits de l'Homme par le Maroc au Sahara occidental et en appellent à l'ONU, à l'Union européenne, à l'Union africaine, aux ONG internationales et à tous les militants des droits de l'Homme de par le monde à garantir rapidement, par tous les moyens possibles, le respect des droits de l'Homme par le Maroc, et exiger la libération immédiate de tous les prisonniers sahraouis. Dans ce cadre, la Conférence internationale interpelle le président et le gouvernement français pour adopter une position digne de la France, patrie des droits de l'Homme, afin de permettre l'élargissement du mandat de la Minurso à la protection des droits de l'Homme dans les territoires occupés du Sahara occidental. Ils dénoncent, également, le pillage systématique par le Maroc des ressources naturelles du Sahara occidental. Ils demandent à l'ONU et à toutes les agences spécialisées ainsi qu'à toute la communauté internationale d'apporter une aide humanitaire suffisante en faveur des réfugiés sahraouis. Enfin, les invités à la Conférence internationale d'Alger condamnent l'attaque terroriste survenue dans les camps de réfugiés dans la nuit du 22 octobre, et exigent la libération immédiate des otages, tout en exprimant leur solidarité avec le peuple sahraoui, en particulier les habitants des campements de réfugiés. Par ailleurs, ils rendent un hommage appuyé à l'Algérie et au président Bouteflika, pour la constance de la position algérienne, et remercient l'Algérie, terre d'accueil et d'hospitalité, de même qu'ils félicitent le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)