Algérie

« Les médecins généralistes ne sont pas exclus de la spécialisation », selon Grime

« Les médecins généralistes ne sont pas exclus de la spécialisation », selon Grime
En marge du 12e forum national de l'omnipraticien, Nacer Grime, inspecteur au ministère de la Santé, a annoncé que 100.000 médecins ont bénéficié d'un passage au grade supérieur depuis une année, dans le cadre de la formation continue. Selon lui, le secteur de la Santé appuie la recherche et l'organisation en matière de spécialisation.D'où le nouveau concept de formation des étudiants en médecine en apportant une nouvelle approche aux modules pour affronter les nouveaux problèmes de santé publique (nouvelles pathologies, épidémies, soins à domicile et autres). Dans ce contexte, dira-t-il, le ministère de la Santé et celui de la Recherche scientifique ont procédé à l'installation d'une commission pour améliorer le contenu de la formation et alléger les modules qui seront enseignés sur 6 ans au lieu de 5 ans. Concernant la spécialisation des médecins généralistes, Grime a précisé qu'aucun système de santé ne doit s'appuyer sur la spécialité uniquement. En Algérie, dira-t-il, le système national de santé s'appuie sur la médecine générale car le médecin généraliste est le premier à poser le diagnostic. « Le médecin généraliste n'est pas exclu de la spécialisation », a souligné le même responsable. « L'action en question est en exploitation et en cours de discussion au niveau du ministère de la Santé et les pistes sont ouvertes », a-t-il ajouté.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)