Algérie

Les jeunes artistes algériens ont contribué à la réussite du spectacle Abtal el Qadar (Caracalla)

Les jeunes artistes algériens ont contribué à la réussite du spectacle Abtal el Qadar (Caracalla)
Le chorégraphe libanais Abdelhalim Caracalla, concepteur du spectacle "Abtal El Qadar", s'est félicité, samedi à Oran, de l'apport "indéniable" des 500 jeunes artistes dans la réussite de ce travail artistique pour célébrer le cinquantenaire du recouvrement de l'indépendance de l'Algérie.
M. Caracalla a indiqué, au cours d'une conférence de presse organisée à Oran en prévision de la présentation de cette £uvre, les 16, 17 et 18 du mois en cours, que "l'Algérie dispose de jeunes artistes d'une grande compétence.
Ces jeunes venus de toutes les régions d'Algérie ont fait montre, sur scène, de toute leur virtuosité et de leur talent".
Le chorégraphe libanais a, par ailleurs, estimé que l'Algérie, qui jouit de moyens techniques modernes des plus sophistiqués, "dispose actuellement d'une grande expérience dans le domaine artistique, ce qui lui a permis de mieux maîtriser les techniques dramatiques modernes".
Le chorégraphe libanais a, par ailleurs, mis en exergue l'importance et la richesse du patrimoine algérien, tout en considérant que "tous les citoyens arabes doivent être fiers de la Révolution algérienne et des sacrifices consentis par le peuple algérien pour le recouvrement de son indépendance et sa souveraineté nationales".
L'artiste libanais s'est dit prêt à répondre présent à toute sollicitation de la part de l'Algérie.
A une question sur l'éventualité de filmer ce travail artistique, le chorégraphe libanais a indiqué que le réalisateur Bachir Belhadj a entamé le tournage de cette production qui réunit des artistes des quatre coins d'Algérie.
"Abtal El Qadar" retrace, par le chant, la danse et les effets visuels de l'histoire de l'Algérie contemporaine du déclenchement de la Révolution de novembre 1954 à nos jours.
Ce spectacle est le troisième à être monté par l'artiste libanais après "Massirat El Karama" (2004) et "Sadae El Imane" (2011) présenté à l'ouverture de a manifestation "Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011". Il a été présenté le 4 juillet dernier à Sidi Fredj (Tipasa), en présence du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, à l'occasion du lancement des festivités du cinquantenaire de l'indépendance nationale.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)