Algérie

Les Italiens parlent de leur expérience en oléiculture

L'hôtel Sheraton abrite depuis hier, et durant deux jours, une session de formation sur les techniques d'extraction et de traitement de l'huile d'olive, animée par un expert italien au profit des professionnels nationaux et encadrée par Servilio Maurizio et Trulli Umberto, tous deux enseignants à l'Université de Perouse (Italie). Lors de l'inauguration de ce cycle de formation et à laquelle prenait part Matteo Cristofaro, chef de la délégation économique à l'Ambassade d'Italie à Alger, le directeur de la Coopération au ministère de PME et de l'Artisanat et co-président du Comité mixte algéro-italien, Abdelaziz Abrous, a situé les objectifs attendus de cette session, en indiquant qu'elle s'inscrit dans le cadre du mémorandum d'entente algéro-italien mis en oeuvre en 2006 pour le développement du partenariat dans le domaine de la PME entre les deux pays. L'intervenant a expliqué que « ce cadre juridique offre désormais aux deux parties l'opportunité de favoriser le développement de ce type d'entités économiques, notamment dans le domaine de l'agroalimentaire ». Concernant le partenariat algéro-italien dans le secteur de l'oléiculture, et plus particulièrement des techniques d'extraction et de transformation de ce fruit rustique, M. Abrous a souligné que « l'Italie dispose d'un savoir-faire et d'une expertise mondialement reconnus, et que la majorité des huileries du pays fonctionnent à l'aide d'équipements de fabrication italienne. Ceci étant, il est, selon le responsable algérien, impératif de bénéficier de ce savoir-faire et de ce capital expérience dont dispose ce pays dans le domaine de la transformation de l'olive, dont il est l'un des principaux exportateurs internationaux de son essence, l'huile d'olive.

Intervenant dans le même ordre d'idées, le directeur du bureau d'Alger de l'Institut italien du commerce extérieur (ICE), M. Samuele Porsia, a souligné que la session de formation à laquelle prennent part des opérateurs de ce créneau d'activité agricole dont près de la moitié représentent la région de l'ouest du pays, s'inscrit dans cette optique. Parallèlement à la formation, des visites d'unités d'extraction d'olive ont été effectuées dans l'après-midi d'hier, et ce, sous la conduite des formateurs italiens.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)