Algérie

Les habitants de la cité des 280-Logements se plaignent

Les habitants de la cité des 280-Logements se plaignent
Au moment où la wilaya accorde une importance accrue à l'aménagement urbain, avec un foisonnement de chantiers à travers plusieurs cités, certains quartiers demeurent, curieusement, jetés aux oubliettes, au grand dam des habitants.
C'est le cas des résidents de la cité des 80 logements sociaux participatifs au niveau du chef-lieu de Relizane, qui vivent le calvaire au quotidien depuis qu'ils habitent ces logements, il y a trois ans de cela. «Pressés, nous avons occupé nos logements hâtivement, sans le moindre aménagement extérieur de la cité, mais nous étions rassurés par les promesses de la municipalité pour que cette tâche soit accomplie dans les meilleurs délais par les services de l'APC de Relizane, qui se devait de prendre en charge ces travaux sur la base d'une convention signée entre la commune et les services de l'OPGI», nous apprend le vice-président de l'association du quartier de ladite cité, qui a pris attache avec notre rédaction pour lancer un cri de détresse à l'adresse des pouvoirs publics. «Nous vivons au c'ur de la commune de Relizane, mais le visiteur qui traverse notre cité se croit en pleine zone déshéritée, tellement rien ne donne l'impression qu'on se trouve au sein d'un grand centre urbain», souligne notre interlocuteur. Brossant un tableau peu reluisant du cadre de vie de la cité, il signale que l'éclairage public est inexistant, aucun espace vert ou autre lieu de détente pour les enfants, pas d'accès aux blocs... Bref, un environnement repoussant, indigne d'une ville «qui veut donner la meilleure image d'elle», comme l'assènent à chaque occasion les autorités locales.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)