Algérie

Les forces de sécurité traquent les filières assurant le soutien aux groupes armés

Dans le cadre de la lutte antiterroriste, les forces de sécurité ont réussi à démanteler plusieurs réseaux de soutien aux groupes armés. Au moins une trentaine d'éléments de soutien activant en zones urbaines ont été arrêtés, selon un communiqué du ministère de la Défense (MDN).En effet, exploitant des renseignements, des détachements combinés de l'ANP ont arrêté, le 20 février 2018 lors d'opérations distinctes menées à Batna et Jijel (5°RM), cinq éléments de soutien aux groupes terroristes. Toujours et dans ce même cadre, les services de sécurité qui avaient exploité des renseignements ont réussi à mettre la main sur six éléments de soutien aux groupes terroristes à Bouira. Rien qu'au mois de janvier, au moins vingt-trois éléments de soutien aux groupes armés ont été arrêtés selon un bilan fourni par le ministère de la Défense. Les mis en causes ont été présentés devant les tribunaux des wilayas concernées. Si la lutte contre les résidus des groupes terroristes se poursuit, la traque aux réseaux dormants et aux éléments de soutien est également une priorité pour les services de sécurité. Il est vrai que sans le soutien de leurs complices qui activent dans le milieu urbain, les terroristes se trouvant dans les maquis auraient été déjà anéantis. Ces groupes et réseaux dormants continuent à assurer la logistique, le recrutement, le renseignement et le financement aux terroristes. Au cours de la semaine dernière, un repenti originaire de Bouzegza Keddara, Daïra de Boudouaou, wilaya de Boumerdès a été appréhendé par les forces de sécurité alors qu'il tentait d'acheminer des produits alimentaires aux groupes armés terroristes. Après enquête, il s'est avéré que trois frères de cet individu et lui même sont des membres de l'organisation armée du Front Islamique du salut (Fis). Les trois frères activent toujours ans les rangs des groupes armé dans l'un est un "Emir". L'année dernière, la famille de l'accusé a organisé des funérailles à la suite d'information faisant état de la mort de l'un de ses frères dans les maquis.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)