Algérie

Les femmes honorées par l'APC

A l'occasion de la journée internationale de la femme, l'APC de Biskra a organisé, le week-end dernier, à la salle Zaâtcha, une cérémonie d'hommage et de remise de cadeaux aux femmes de la ville, lesquelles par leur travail au foyer ou à l'extérieur, leur engagement et leurs actions au sein d'associations culturelles, caritatives ou écologiques, participent à la vie sociale, à l'épanouissement de la gent féminine et à la préservation des droits de celle-ci. Des filles handicapées moteurs ou non-voyantes, des grands-mères qui ont appris à lire et à écrire par le biais du centre de lutte contre l'analphabétisme, des présidentes d'associations, des employées du secteur de l'éducation, de la santé et de l'administration et du barreau, des dirigeantes d'entreprises et des élues ont été, à juste titre, honorées par les autorités locales, dont le maire et le président de l'APW. Malheureusement, force est de relever que l'organisation, quelque peu chancelante, le grand nombre de femmes avec leurs enfants et de jeunes filles conviées dépassant, et de loin, celui des 500 sièges de la salle Zaàtcha ont dénaturé cette cérémonie qui s'est déroulée dans un brouhaha et une pagaille de foire d'empoigne. Beaucoup de femmes n'ont pu accéder à la salle faute de place et sont reparties mécontentes ou ont fait le pied de grue dans le hall d'entrée. Même les agents de la Protection civile ont eu du mal, tant la salle était comble, à évacuer une jeune fille tombée en syncope.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)