Algérie

Les extensions portuaire et aéroportuaire au menu

Les extensions portuaire et aéroportuaire au menu
La visite du ministre des Transports Amar Ghoul s'inscrit dans un cadre d'utilité nationale en raison même des secteurs névralgiques admis en travaux ou extensions.Trois sites stratégiques clés de relance du développement suscitant grands, intérêts, ont été visités par le ministre en raison même des grands travaux qui les attendent. L'aéroport Abane- Ramdane bien qu'ayant des qualifications internationales est jusque là réduit dans son trafic en raison même de ses espaces. De prime abord, il est préconisé l'élargissement de sa piste sur plus de 800 mètres. Un espace qui devrait puiser en mer cet accès. De plus, son aire de stationnement qui ne permet l'arrêt que de deux ou trois avions, devrait à l'avenir pouvoir contenir quatre autres, voire même de gros appareils. L'autre station aura été celle du rail où il est préconisé le dédoublement de la voie ferrée sur 87 km (Béjaïa-Beni Mousous), un projet dont l'ODS a été établi en juin dernier et dont la réalisation modernisera le transport ferroviaire. Le port, autre pôle phare de la ville et du reste en chantiers, a fait l'objet de l'intérêt du ministre. Un port qui attend l'agrandissement actuel, du quai à même de recevoir de long courrier, mais aussi la réalisation d'une gare maritime. Un projet très attendu et dont la bâtisse qui s'étalera sur 8 159 m2 évacuera de facto tout le vieux bâti, et anciens docks. Autre projet attendu, le téléphérique qui aura à assurer la navette El Kseur-Gouraya (650 mètres), au même titre que le tramway ....sont des supports que la ville des Hammadite, attend et dont le ministre en a fait allusion. De projets bien que s'inscrivant dans l'urgence devront pour autant attendre encore. Car pour l'heure, les grandes priorités de la wilaya sont orientées vers le port, l'aéroport, mais aussi vers la pénétrante. Le projet du siècle.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)