Algérie

Les étudiants s?insurgent


Une journée de grève à l?institut de psychologie a été observée hier par les étudiants de troisième année des filières de psychologie clinique et industrielle. Ces étudiants se sont insurgés, selon eux, contre « les conditions désastreuses dans lesquelles ils se trouvent au sein même de l?institut ». Ils soulèveront, entre autres, le problème du manque de documentations, - et à ce sujet, une étudiante gréviste s?exclamera : « Il nous faut au moins quatre mois pour obtenir un prêt de livres ! » -, et du comportement de certains enseignants, jugé « vexatoire ». A ce sujet, une étudiante s?exprimera en ces termes : « On nous fait sentir que nous sommes des élèves de primaire ». Une autre dira : « Des professeurs de psychologie qui ne sont nullement des psychologues. » Le problème de l?insécurité au sein de l?institut sera également à l?ordre du jour et suscitera un intérêt particulier de la part des responsables, qui ont de suite pris les mesures nécessaires pour y remédier. Durant la même journée, un comité pédagogique (CP) a été organisé ouvrant le dialogue entre les étudiants délégués de groupes et le sous-directeur chargé de la pédagogie, le secrétaire général et le chef de département. Interrogé à ce sujet, ce dernier répondra que c?est « un problème de pédagogie et d?évaluation, basé sur des préjugés d?étudiants qui refusent d?avoir une enseignante qui donne des notes éliminatoires ». Le but étant d?instaurer le dialogue entre étudiants et enseignants, le responsable du département a conclu, lors de la tenue du CP, qu?une réunion aura lieu dimanche prochain en présence de l?enseignante concernée et de ses étudiants pour discuter ouvertement et régler une fois pour toutes les problèmes qui existent. Il précisera encore que tous les documents nécessaires sont mis à la disposition des étudiants au niveau de la bibliothèque et que ces derniers peuvent y accéder à tout moment. Le problème de l?exiguïté des lieux sera réglé, selon lui, au cours de cette année, puisqu?un transfert vers l?université de la nouvelle ville Ali Mendjeli est imminent. Par ailleurs, ces mêmes étudiants menaceront de faire une grève après les vacances si la situation ne s?améliore pas après le CP prévu le 14 de ce mois.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)