Algérie - Revue de Presse

Les délits contre les biens en hausse



Le bilan du mois de novembre élaboré par le Commandement de la Gendarmerie nationale sur la situation de la criminalité fait ressortir une nette augmentation des délits contre les biens. Sur un total de 1633 crimes et délits enregistrés, 698 ont été commis contre les biens, soit une augmentation de +07,1% par rapport au mois précédent, indique le bilan de la Gendarmerie nationale rendu public hier. Même si comparativement au mois de novembre de l?année dernière une diminution de ces délits a été enregistrée, il n?en demeure pas moins que la criminalité contre les personnes reste toujours un phénomène inquiétant. Elle vient en deuxième position avec 687 crimes constatés durant le même mois de novembre. Les atteintes à l?économie nationale se font, en revanche, de plus en plus rares. Seuls 7 délits ont été recensés durant le mois dernier. Un autre constat : la violence urbaine s?exprime souvent par les coups et les blessures volontaires. 481 cas ont été enregistrés le mois écoulé, soit une augmentation de 8,8% par rapport au mois d?octobre. Cela conforte l?idée que les agressions contre les personnes prennent aussi de l?ampleur. Les vols constituent également une infraction courante, avec 425 cas enregistrés. L?homicide volontaire (110 affaires enregistrées) marque une hausse de l?ordre de 11,1%. Au chapitre du crime organisé, les groupements de la Gendarmerie nationale ont fait état de l?ouverture de 159 affaires de stupéfiants qui se sont soldées par l?arrestation de 243 personnes. Près de 1413 kg de drogue (kif) et 642 comprimés (substances psychotropes) ont été également saisis durant le mois dernier. Le phénomène de la contrebande est aussi de plus en plus présent avec 337 affaires enregistrées et 348 personnes arrêtées. Parmi les produits saisis, il convient de relever que la contrebande du cheptel augmente de façon spectaculaire par rapport aux mois précédents. 158 têtes ont été saisies, ce qui donne une hausse de 31,7% par rapport au mois d?octobre. L?approche de l?Aïd en est certainement la raison et explique l?intérêt porté par les délinquants à s?investir dans ce créneau. D?autres produits, entre autres 11, 49 tonnes de produits alimentaires, 217 bouteilles de boissons alcoolisées, 36 369 cartouches de cigarettes ainsi que près de 40 000 litres de carburants, ont été saisis par les éléments de la GN durant le même mois. L?étude de la pyramide des âges montre que ce sont en majorité les jeunes dont l?âge varie entre 18 et 29 ans (1792 cas) et dont la plupart sont sans profession (56,8%) qui constituent cette population délinquante. En outre, ce sont les chômeurs, notamment ceux du sexe masculin (96,5%), qui se versent le plus dans la délinquance. Toutefois, il est enregistré tout de même l?implication de près de 126 personnes de sexe féminin dans les différents délits. Par ailleurs, la majorité des personnes impliquées dans les affaires citées ont obtenu une liberté provisoire. 1318 personnes, soit 36,6 % objet d?un délit ou d?un crime, ont été écrouées. En matière d?immigration clandestine, enfin, durant le mois précédent, la Gendarmerie nationale a mis la main sur 581étrangers de plusieurs nationalités. Ce qui totalise 98 affaires. Ce sont, en majorité, des Nigériens avec 35,3% d?immigrants et des Maliens (22,4 %). Il y a également des Camerounais et des Nigérians. La majorité de ces « tentateurs » d?asile, soit 442 personnes, est refoulée au-delà des frontières alors 106 d?autres sont écroués et 33 cas mis en liberté provisoire.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)