Algérie

Les conflits armés impliquent des prises en charge "multiformes" et "rapides" (séminaire)


Les conflits armés impliquent des prises en charge
Les conflits et les catastrophes impliquent des prises en charge "multiformes" et rapides", principalement d'ordre médical et sanitaire, a indiqué, lundi à Alger ,le commandant de l'Ecole nationale de santé militaire, Senouci-Bereksi Ibrahim El-Khalil.
"Les conflits et les catastrophes génèrent parmi les populations des dommages matériels et humains qui nécessitent des prises en charge multiformes rapides, principalement d'ordres médical et sanitaire, par les organes chargés de la santé", a déclaré le commandant à l'ouverture d'un séminaire sur la question.
Il a expliqué que les interventions médicales et sanitaires devraient se faire "dans le respect du droit international humanitaire", ajoutant que les objectifs visés par cette aide consistent à "apporter les soins d'urgence, le réconfort et le soutien aux populations civiles souffrantes et à préserver les vies humaines".
Cette aide porte sur les procédures relatives à "l'organisation et à la coordination des actions communes en matière de prise en charge médicale de malade et blessés, en fonction des situations (conflits, crises humanitaires, déplacement de populations, catastrophes etc.)", a-t-il dit.
Mais pour plus d'efficacité, ces opérations nécessitent "la mise en place d'une organisation entre les différents intervenants ", a-t-il recommandé.
Les travaux du séminaire consacré à l'aide humanitaire aux populations civiles touchées par les conflits armés et les catastrophes se poursuivront à huis clos durant deux jours.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)