Algérie

Les camions de l'APC prennent le relais mais...

Les ordures ménagères continuent à s'accumuler dans une partie des quartiers de la ville de Béjaïa. Les camions de la régie communale tentent, tant bien que mal, de suppléer l'absence des éboueurs des deux entreprises privées en charge de la collecte des ordures toujours en arrêt de travail, a-t-on constaté hier.Les membres de l'exécutif ne veulent manifestement pas se retrouver avec des montagnes de détritus, ce qui va inévitablement susciter l'ire des habitants des cités en question. Alors, on a procédé aux ramassages durant la matinée pour pouvoir faire face à une situation qui pourrait devenir ingérable à mesure que se poursuit le mouvement.En effet, avec la défection des deux entreprises de collecte des ordures ménagères en charge de plusieurs quartiers de la plaine et des quartiers suburbains. C'est le cas notamment d'Ighil-Ouazoug, de Takleait, d'Ihadadene (300, 600 et 1 000 logements sans oublier Ihaddaden haut et bas), d'Aamriw, de Dar Djbel, etc.Les quartiers de la haute ville et les anciens quartiers sont pris en charge par les moyens de la commune. Comme les camions de la commune sont sollicités pour suppléer ceux des privés, un retard sera inévitablement accusé dans cette partie de la ville.Le problème est dû, pour rappel, à un problème de paiement des factures de prestations, qui n'ont pas été réglées depuis le mois de janvier. La trésorière refuserait de régler les mandats en dépit des instructions du maire. Il y aurait, selon des sources proches du dossier, une irrégularité dans le marché contracté.M. Ouyougoute
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)