Algérie - Revue de Presse

Les Algérois à l?heure chinoise



On en voit un peu partout. Des femmes aussi bien que des hommes d?origine asiatique proposent des articles maison, made in China, à des prix défiant toute concurrence. La gent féminine, notamment les futures mariées, est attirée comme des mouches par ce florilège de nappes, de couvre-lits, de kimonos et autres pyjamas en soie. Si certains de ces vendeurs exposent leurs produits à même le sol, à côté des autres camelots « dialna », d?autres ont carrément loué des boutiques ayant pignon sur rue (Hassiba Ben Bouali). Napperons entre 40 et 100 DA, robe à 1300 DA, coussins à 500 DA la paire, pyjamas à 800 DA, nappes 800 DA, des articles haut en couleurs qui allient raffinement et élégance. La mode orientale attire visiblement les Algérois qui repartent les bras chargés de paquets. Oubliés les napperons brodés-main et les couvre-lits au crochet qui coûtent les yeux de la tête, finis les draps de « medjboud ». Les futures mariées achètent des articles maison made in China pour leur trousseau. « C?est raffiné et surtout à la portée des petites bourses », nous lance une jeune fille absorbée par le choix d?un couvre-lit. Quant aux vendeuses, elles ont vite fait de s?initier à l?arabe et au français, du moins en ce qui concerne les prix. Ainsi pour elles, notre langue n?est plus du chinois.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)