Algérie

Les agresseurs du gendarme écroués

Hier, le procureur près le tribunal d?El Hadjar a ordonné de placer sous mandat de dépôt B.S., 25 ans, et B.H., 22 ans. Ces deux malfaiteurs sont les auteurs de l?agression perpétré, le 20 mars, contre un agent de la gendarmerie nationale. Il était 18h, lorsque la victime, habillée en civil, faisait des courses au marché des fruits et légumes de la commune d?El Bouni. Elle a été surprise par deux individus qui l?ont braquée contre un mur. Sous la menace de couteaux à cran d?arrêt, les deux agresseurs ont sommé le gendarme de leur remettre tout objet de valeur pour qu?il soit épargné d?une balafre certaine. Ne voulant pas obtempérer à leurs menaces, le gendarme sera balafré au visage et poignardé à l?abdomen, avant d?être dépouillé de son portable et son argent, 5 000 DA en billets. Après l?hospitalisation de la victime, qui a duré plusieurs jours, le groupement de la gendarmerie a lancé une vaste opération de recherche. C?est en utilisant le téléphone portable du gendarme, mis sous écoute, que le premier malfrat sera localisé. Identifiant le numéro de son correspondant, ce dernier, auditionné, n? hésitera pas à révéler le nom de l?émetteur de l?appel, lequel, une fois arrêté, ne tardera pas, à son tour, à passer aux aveux. L?écheveau démêlé, les deux criminels ont été écroués. Ainsi, à Annaba, même ceux qui sont chargés d?assurer la sécurité des biens et des personnes ne sont pas épargnés. Et les officiels locaux se vantent de dire que la situation sécuritaire à Annaba est similaire à celle prévalant au niveau des autres villes du monde.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)