Algérie

Législatives en égypte : Washington irrite le Caire



«Les dernières positions prises par l’Administration américaine concernant les affaires intérieures égyptiennes sont absolument inacceptables», affirme le ministère égyptien des Affaires étrangères dans un communiqué.
Le Caire exprime également son vif mécontentement à propos d’une récente rencontre entre des conseillers du président Barack Obama et un groupe de conseillers américains en politique étrangère qui plaident pour des réformes en Egypte. Ce groupe est décrit par le communiqué comme étant «du type de ceux qui cherchent à répandre le chaos au Moyen-Orient». Le porte-parole du département d’Etat, Philip Crowley, a déclaré lundi que «les Etats-Unis restent attachés à des élections libres et impartiales en Egypte» et plaidé notamment pour la présence d’observateurs internationaux, une demande constamment rejetée par le Caire. Les élections égyptiennes ont, par le passé, été régulièrement ternies par des violences et des accusations de fraude.
Plusieurs partis et personnalités de l’opposition égyptienne, de même que des organisations de défense des droits civiques ont déjà protesté ces dernières semaines contre les conditions de ce scrutin, notamment les restrictions imposées à certains candidats et aux médias. Les Frères musulmans, qui présentent des candidats indépendants faute d’être autorisés en tant que formation politique, ont dénoncé une vaste campagne d’arrestation de leurs militants à l’approche du vote.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)