Blida - Revue de Presse

Le wali fustige des entrepreneurs


Le wali de Blida, Hocine Ouadhah, a piqué une crise de colère devant des travaux effectués ne répondant pas aux cahiers des charges ni aux délais convenus, au niveau des 570 Logements AADL de la cité Brakni, chantier « éternel » depuis plusieurs années, suite à la résiliation de contrat. Le wali de Blida a été sévère envers les entrepreneurs, les obligeant à aller plus vite dans les travaux. M. Ouadah était aussi obligé de donner des « leçons » et directives fermes à des entrepreneurs chargés de finir les 280 logements d?El Affroun, lesquels connaissent aussi un flagrant retard. « Il faut au moins concentrer vos travaux sur un seul bâtiment et lorsque ce dernier est prêt, passer à l?autre. Grâce à cette organisation, les retards et les chantiers perpétuels seront évités », leur lança le premier magistrat de la wilaya de Blida.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)