Algérie

Le village aux 399 chahids


Si le développement économique d?une région et le bien-être social de ses habitants se mesuraient à leur engagement pour l?indépendance de l?Algérie, T?kout aurait sans doute ravi la palme à toutes les communes. En effet, pas moins de 399 chahids ont péri sous les balles de l?armée française durant la Révolution. Cela constitue de nos jours un grand motif de fierté pour les T?koutis qui exhibent ce sacrifice comme un trophée de guerre à ceux qui se gargarisent de nationalisme incantatoire pour justifier leur main basse sur les privilèges et la rente. La région est connue aussi pour avoir été celle où le premier coup de feu du 1er Novembre 1954, à 4h du matin, fut donné à Thighanmine. Pour l?histoire, il avait ciblé malheureusement un couple d?instituteurs français qui exerçaient dans la région. Ce statut de commune martyre n?a pas pour autant profité à T?kout, bien au contraire. Il n?empêche que la wilaya de Batna refuse catégoriquement de la céder à celle de Biskra, d?où elle est distante seulement de 84 km plus au sud. Motif ? Les autorités de Batna veulent tirer profit des hauts faits d?armes de T?kout pour étoffer le palmarès de leur wilaya. C?est du moins l?explication qui nous a été donnée par les cadres du FLN qui ne verraient pas d?un mauvais ?il le rattachement de leur localité à Biskra. La commune aux 399 chahids devra donc continuer à compter sur ses 99 saints ( ?) pour veiller sur ses habitants?
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)