Algérie

Le vice-recteur de la Pédagogie de l’Université d’Es-Sénia rassure

Le problème d’inscription des nouveaux bacheliers bientôt réglé L’Université d’Es-Sénia était, hier, en ébullition. De nouveaux bacheliers 2008 -au nombre indéterminé- ont fait le pied de grue devant le vice-rectorat chargé de la pédagogie pour trouver solution à leur problème, celui de leurs inscriptions. Encore une fois, l’institut na-tional d’informatique qui assure le pilotage de l’opération d’inscription des nouveaux bacheliers est mis à l’index. Plusieurs étudiants, massés devant certains établissements universitaires comme la faculté de droit ou encore devant le vice-rectorat chargé de la pédagogie n’ont pas hésité à qualifier certaines structures universitaires de «voies impénétrables» pour plaider leurs cas. Une situation incongrue lorsqu’on apprend que plusieurs d’entre eux, dans l’intervalle des pré-inscriptions du 10 au 23 juillet 2008, n’ont pu voir leur affectation, malgré la validation de leur inscription en ligne ou en support électronique, avec attestation de pré-inscription à l’appui. La tension avait montré d’un cran lorsque certains nouveaux bacheliers avaient appris à leurs corps défendant qu’ils sont forcés d’aller à Alger pour tenter de trouver solution à leur problème. Une réponse peu convaincante à leurs cas mais aussi un problème qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des premiers responsables de l’Université d’Es-Sénia et d’Oran qui ont saisi aussitôt la tutelle pour un meilleur traitement possible notamment les détenteurs d’une attestation «d’une capture d’écran». C’est le cas d’une nouvelle bachelière qui s’est inscrite en ligne et qui a validé convenablement les 10 choix. A sa grande surprise, soutient-elle, l’ordinateur lui répond que sa «fiche n’a pas été déposée». Encore, qu’elle se voit forcer d’aller à «Oued Smar» pour que l’INI daigne traiter son cas. Des cas pareils, on peut en citer à la pelle, à l’exemple de ce jeune bachelier qui a fait son choix pour la filière «Droit» et qui apprendra quelques jours plus tard que son dossier n’a pas été déposé à cause d’un «bug», fit-il remarquer. Un problème à la dimension d’une montagne pour de nombreux parents qui auraient été orientés vers l’INI. Une question qui vient d’être prise en charge par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, comme l’a confirmé, hier, le recteur de l’Université d’Es-Sénia vice recteur chargé de la pédagogie, Ahmed Benayad qui précise que la tutelle vient d’adresser aux établissements une note leur demandant d’examiner ces cas en question, une quarantaine pour l’heure et de les traiter de nouveau en faxant à l’Institut National d’Informatique de Oued Smar l’attestation de pré-inscription des nouveaux bacheliers pour donner une réponse à leur affectation. «Nous venons de recevoir une instruction dans ce sens pour ces cas-là et nous sommes disposés à les traiter à partir de cet après-midi. Les nouveaux bacheliers vont recevoir une réponse via Internet, dans deux jours au plus tard», a tenu à rassurer notre interlocuteur aux nouveaux bacheliers, du moins ceux qui n’auraient pas encore validé leurs pré-inscriptions. L’autre cas et non des moindres est celui qui concerne ceux qui n’ont pas fait de pré-inscriptions. Le recteur de l’Université d’Es-Sénia, estime que leur cas sera pris en charge en début du mois de septembre, confortant l’idée selon laquelle chaque bachelier a le droit à une place pédagogique. «Nous veillons à répondre à toutes les préoccupations des nouveaux bacheliers» a souligné le recteur de l’université d’Es-Sénia. Pour les insatisfaits de leurss affectations, le traitement, assure-t-on de mêmes sources, a été fait selon la nouvelle notation propre à chaque section et des résultats des nouveaux bacheliers. Safi Z.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
etudiant en 4 eme anneé maintenance en in strumentation
ferhat AZZI - etudiant - setif, Algérie

24/03/2011 - 12827

Commentaires