Algérie

Le v'u Zarour : «Mes parents seront fiers, si je joue pour l'Algérie»

Le défenseur algérien, Chaher Zarour, qui évolue à Dijon, club pensionnaire de la Ligue ''une'' française de football, s'est dit, hier, "prêt à rejoindre la sélection algérienne", si on venait à faire appel à lui, estimant que cela constituerait "une grande fierté'' pour ses parents. "Si demain on m'appelle, je vais y aller. Et si ça vient, ce serait une grande fierté pour mes parents de voir leur fils jouer pour son pays d'origine", a déclaré le joueur de Dijon au site français, Foot365. "Si Vahid (l'entraîneur de l'Algérie) m'appelle demain, j'y vais. Je ne me pose pas de question", a-t-il poursuivi. Zarour (28 ans) a été supervisé par l'entraîneur adjoint de la sélection algérienne, Noureddine Korichi, lors de l'avant précédente journée de la Ligue ''une'', au parc des princes (Paris), face au PSG, rappelle-t-on. Les observateurs avaient prédit la convocation du joueur pour le prochain stage du ''Club Algérie'' (du 8 au 15 novembre), mais la liste communiquée par le sélectionneur bosnien, Vahid Halilhodzic, n'a pas comporté son nom. Cela n'est pas fait pour décourager Zarour, habitué à relever les défis, comme l'atteste son parcours jusque là, a-t-il avancé. "Depuis toujours, je me suis battu pour gagner ma place. J'ai commencé très bas (2e division district). Le travail paye aujourd'hui. Il faut gagner sa place à l'entraînement", a t-il expliqué. Zarour s'est permis avec son club, mercredi dernier, le luxe de faire sortir le PSG de la coupe de la Ligue, une performance qui le réjouit. "C'est clair que battre le PSG, avec l'équipe qu'ils ont cette année, c'est toujours bon à prendre pour la confiance", a t-il estimé.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)