Algérie - Concepts et leçons

Le soufisme & le culte des saints au Maghreb



Le soufisme & le culte des saints au Maghreb
Le soufisme
 
Les termes sufi et tasawuf (soufisme) ne figurent ni dans le Coran ni dans la Tradition du Prophète, car selon une phrase d'Ibn Khadum, du vivant du Prophète et de ses Compagnons, "le soufisme était une réalité sans nom alors qu'il est maintenant un nom sans réalité". C'est lorsque la lumière de la prophétie s'est éloignée que les saints musulmans, héritiers des prophètes, ont dû jouer un rôle de guide de plus en plus apparant dans la société. Peut-être le soufisme à ses débuts, a-t-il reçut au Proche-Orient l'influence des "pères du désert" chrétiens, ou en Asie centrale celles du bouddhisme et de l'hindouisme. Quoi qu'il en soit, les orientalistes s'accordent désormais à donner au soufisme une origine coranique et mohamedienne.
Le soufisme est une sublimation de la vie religieuse en Islam. Il en est le revêtement supérieur, l'espace dans lequel le croyant va pouvoir se mouvoir, une fois qu'il a accompli tous les rituels imposés par le dogme. Le soufisme traite de l'aspect secret de la tradition musulmane, son ésotérisme. Il propose la découverte de soi et de Dieu, du " Coran caché", scellé dans le Livre, dans le cœur de l'homme et dans l'univers manifesté. Une inimité de voie et de techniques peuvent mener à cette découverte. Le soufisme est fondé sur une dualité simple, que l'on esquissera ici rapidement: 1' " apparent " (l'exotérisme) et le " caché ", le " non-apparent " ou ésotérisme. L'apparent est accessible à tout un chacun; il n'est qu'une scansion distincte du souffle qui conduit à l'extase. Le " caché " est doublement invisible. Il requiert une méthodologie particulière pour se livrer. La terminologie utilisée par les auteurs est fonction du degré d'implication de ceux-ci et bien évidemment de la nature du phénomène décrit. Intérieur/extérieur (Batîn/zahir) a donné:
- La science intérieure ou encore science de l'intérieur ('ilm al-batîn) : c'est l'ésotérisme.
- La science extérieure ('ilm al-zahîr) : c'est l'exotérisme, l'équivalent en somme de la théologie puisqu'elle est l'étude du dogme en lui même.

Télécharger le fichier
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)