Algérie

Le sondage halal de Solis Conseil sur les télévisions du Maghreb

Le sondage halal de Solis Conseil sur les télévisions du Maghreb
«Dans le monde des aveugles, le borne est roi.» Cette citation française prend tout son sens quand il s'agit de commenter cette étude réalisée par une agence en panne d'imagination Solis Conseil. Un sondage est tombé du ciel, hier, mettant en exergue la montée dans les sondages de Canal Algérie et la chute d'Al Jazeera. Voulant en savoir plus sur cette étude étonnante et impossible pour de nombreux sondeurs européens et maghrébins spécialisés dans les études d'audience des télévisions, nous avons écrit à M. Abbas Bendali, le responsable de Solis Conseil, pour lui demander plus d'informations sur cette étude et les chiffres détaillés du sondage. Ce dernier a refusé d'accéder à notre demande et s'est contenté de nous envoyer seulement un communiqué de presse de l'étude lequel n'a été repris que par deux médias: TSA et le site islamiste Oumma.com. M.Bendali a précisé que les résultats détaillés de cette étude étaient réservés aux souscripteurs; mais qui sont ces souscripteurs' En tout cas, ce n'est ni Canal Algérie ni la chaîne marocaine 2M. En réalité, l'agence Solis Conseil n'est pas spécialisée dans le domaine du sondage audiovisuel. Créée en 1999, cette entreprise s'est surtout spécialisée dans l'expertise spécifique et a été reconnue sur les cibles issues de la diversité multiculturelle, principalement musulmane et africaine. Selon sa présentation, l'agence se vante de détenir un réseau de 150 enquêteurs maîtrisant la langue maternelle des interviewés. Son patron, Abbas Bendali, est diplômé en économétrie, 3ème cycle Marketing quantitatif. Son parcours professionnel l'a mené successivement à l'Institut Nielsen et Secodip, à la régie publicitaire de France Télévisions et à l'agence média Havas. Sa spécialité est essentiellement l'étude des produits de consommation des musulmans présents en France et en Europe. Son expertise dans ce domaine est fortement reconnue. Il a notamment réalisé plusieurs sondages pour d'importantes marques installées dans les grandes surfaces françaises et européennes, comme Carrefour, Auchan ou encore Leclerc. Son étude se base notamment, sur les produits halals et les boissons sans alcool. Pourquoi ce bureau spécialisé dans la grande consommation s'est tourné vers le secteur de l'audiovisuel, un secteur qui est loin de sa stratégie, puisque la majorité de son staff, est spécialisée dans le domaine de l'économie et de l'agroalimentaire' Selon notre décryptage, l'étude vise en premier lieu à descendre Al Jazeera. Or, la chaîne qatarie d'information, n'a jamais eu la cote en France ou l'ambition de l'être. Sa cible c'est le Monde arabe et elle a même abandonné son projet de chaîne francophone. Elle a même, depuis le début de la révolution arabe, laissé le terrain à France 24 arabic ou encore à BBC Arabic. Les Qataris ont toujours pensé qu'ils ne réussiront jamais à capter le téléspectateur maghrébin ou même français. En revanche aucune allusion à BeIN Sports, la chaîne qatarie qui a gagné du terrain en France, depuis quelques années et qui a concurrencé Canal+ dans son propre foyer et dans son propre domaine, le sport. Le deuxième objectif de cette étude, visiblement commandée par certains sponsors, c'est de mettre en valeur l'audiovisuel maghrébin en déroute dans son pays face aux chaînes arabes, alors que depuis presque trois ans la majorité des foyers maghrébins est équipée de box et ses derniers offrent un vaste choix de bouquets arabes. C'est justement ce segment de diffusion que l'étude refuse de diffuser. Même si Canal Algérie et la 2M sont toujours regardées en France par habitude et par tradition, l'audience de ces deux chaînes est en chute libre. L'étude commandée et financée par des sponsors maghrébins vise seulement à donner une fausse image de l'audience de la télévision maghrébine dans l'Hexagone, mais il serait aussi prudent de découvrir les études d'audience des autres instituts comme Immar ou Sigma Conseil sur l'audience de Canal Algérie et la 2M.[email protected]/* */


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)