Algérie

Le SNJ condamne avec la plus grande vigueur

Le Syndicat national des journalistes a appris avec consternation l'emprisonnement de notre confrère Nedjar Hadj Daoud, directeur du journal El Waha paraissant dans la wilaya de Ghardaïa. Notre confrère a été arrêté dans son bureau, lundi 2 mars 2009, à la suite du verdict portant 6 mois de prison, prononcé contre lui par la cour de Ghardaïa pour « diffamation ». Le syndicat, pour qui le non-emprisonnement des journalistes est un principe immuable et un combat incessant, condamne avec la plus grande vigueur ce verdict et appelle à la libération immédiate de notre confrère. Il se constitue d'ailleurs partie civile et engage son avocat maître Youcef Dilem à prendre l'affaire en charge. Le Syndicat national des journalistes, qui a pris acte de l'engagement public des plus hautes autorités du pays, prétendant ne jamais emprisonner des journalistes pour leurs écrits, ne peut qu'exprimer, aujourd'hui, ses plus vives inquiétudes. Le SG K. Amarni  >   
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)