Algérie

Le rêve si cher de l'enfant Khaled exaucé

Pas plus haut que deux pommes, l'enfant Khaled Benali âgé de 12 ans, demeurant dans la localité de Ain-Boucif et fréquentant avec excellence la 1re année du CEM a depuis longtemps caressé un rêve si cher pour lui qu'il occupera quand il sera grand, soit le poste de président de l'Assemblée populaire de wilaya (P/APW).«Je ne m'intéresse à aucun autre métier? sauf P/APW», a-t-il insisté. Ceci est devenu pour lui presque une obsession à force de penser et de s'imaginer dans ce costume d'un responsable élu. Cette confidence a germé et a fait du chemin et n'est pas restée vaine.
Ses professeurs en collaboration avec l'association «Ittihad» de Ain-Boucif ont voulu le récompenser, en lui offrant l'opportunité de devenir P/APW pendant quelques moments, exauçant ainsi le v?u de ce jeune enfant très doué et en avance pour son âge avec son sens de maturité d'esprit par rapport aussi à ses camarades de classe, témoigne-t-on. Le nouveau P/APW fraîchement élu, en l'occurrence Abdellah Bouregaâ, n'a pas vu d'objection en se mettant tout de suite de la partie de connivence avec les enseignants pour préparer à ce jeune enfant une parodie d'une plénière de l'APW.
Tous les ingrédients ont été réunis mardi dernier dans l'enceinte du siège de l'APW de Médéa pour recevoir protocolairement le petit P/APW, en l'occurrence Khaled Benali. Ses petits camarades ont joué aussi le jeu de membres élus de l'Assemblée en prenant place dans la salle de délibération où leur président a prononcé un discours d'ouverture de la séance, précédé par la rituelle lecture d'un verset du Coran et l'exécution de l'hymne national «Qassamane».
Le débat a été ouvert par l'ensemble des présents par lequel ils ont soulevé différents problèmes touchant au cadre de vie des habitants de leur patelin situé à plus de cent kilomètres du chef-lieu de wilaya. Cette parodie a été fortement médiatisée par tous les représentants de la presse locale, écrite, parlée et télévisée, appréciant ainsi les paroles et les réflexes spontanés de ce petit génie. A une question relative aux raisons de ce choix, il a répondu aux journalistes spontanément qu' «il veut désenclaver les zones encore reculées et contribuer à l'amélioration du pouvoir d'achat des habitants ruraux de ces endroits déserts de la wilaya qui continuent en conséquence de vivre dans la précarité».
A la clôture, le P/APW a tenu à offrir un cadeau symbolique à ce petit «génie» et en donnant des conseils à ses camarades pour persévérer et aller de l'avant dans leurs études pour réaliser le v?u le plus cher de leur vie et en même temps être au service du développement de leur pays.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)