Algérie

Le président Bouteflika reçoit les lauréats du bac 2008

Aidaoui, le bachelier de 13 ans, fera médecine Le chef de l’Etat a demandé à ce que le petit Aidaoui Sami, le plus jeune bachelier de cette année âgé de 13 ans seulement soit pris en charge par le ministère de l’Enseignement supérieur. Les meilleurs bacheliers ont été honorés, hier, par le chef de l’Etat lors d’une cérémonie organisée au Palais du peuple en présence de quelques-uns de leurs parents et de hauts responsables de l’Etat. Abdelaziz Bouteflika a remis des médailles aux trois premiers bacheliers qui ont eu leur bac avec la mention «excellent» soit avec plus de 18/20 de moyenne. Puis pour les autres, une vingtaine d’entres eux, dont des handicapés, des micro-portables leur ont été remis en guise d’encouragement. Puis, tour à tour, le président du Sénat, de l’APN, le chef du gouvernement et quelques ministres ont également remis leurs cadeaux aux bacheliers dont les notes ont, toutes, dépassé 17/20. Ils étaient venus de plusieurs wilayas du pays. 126 bacheliers ont pris part à cette cérémonie. Tous iront également en voyage en Turquie. Cette année, 1.106 bacheliers ont eu une mention très bien et recevront également des micro- portables et certains nous ont confirmé avoir reçu des sommes d’argent de la part de responsables de leur wilaya en guise d’encouragement. La cérémonie, d’hier, a en tout cas été marquée, par la présence particulière du plus jeune bachelier de cette session 2008 qui a eu son bac avec 10,40 de moyenne. Il est âgé de 13 ans seulement et il aura fallu qu’il s’inscrive dans la wilaya de Biskra en tant que candidat libre. La direction de la wilaya de Constantine, lieu de sa résidence d’origine, a rejeté sa demande de passer le bac sous prétexte qu’il était trop jeune. En tout cas, le jeune enfant a eu toute la considération du président de la République qui a eu une discussion de plusieurs minutes avec lui avant d’appeler les ministres de l’Education et celui de l’Enseignement supérieur à qui il a demandé de lui prêter toute l’attention qu’il faut pour lui permettre de poursuivre normalement son cursus universitaire dans la filière de son choix. Interrogé, à la fin de la cérémonie, Aidaoui Sami a indiqué avoir été accepté dans la filière médecine. Dans une allocution prononcée à l’ouverture de la cérémonie, le ministre de l’Education Nationale, Boubekeur Benbouzid, s’est réjoui du taux de réussite enregistré, estimant qu’il s’agit d’un «saut qualitatif rassurant quant à l’avancement des réformes engagées». «Cela prouve que nous sommes sur la bonne voie», a-t-il dit. Il a rappelé à ce propos le taux de réussite avec mention qui a atteint cette année 36,68%. «Un record depuis l’indépendance», a-t-il souligné. Pour rappel, le taux de réussite à l’examen du baccalauréat a atteint 53,19 % dont 36,68 % de candidats ont obtenu leur bac avec mention. La réussite dans le cadre du nouveau système s’établit à 55,04 %. Tahar A.O.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)