Algérie

Le Premier ministre malien souhaite entamer le dialogue avec le MNLA

Le Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, en visite au Niger, a souhaité jeudi l'ouverture «très rapidement» d'un dialogue au Mali avec ceux qui sont prêts à «combattre le terrorisme» dans le nord du pays, contrôlé par les islamistes.
«Nous sommes prêts à commencer le dialogue avec nos frères maliens qui se trouvent sur le terrain aux côtés ou opposés aux gens d'Aqmi» (Al-Qaïda au Maghreb islamique), a déclaré M. Diarra à l'issue d'un entretien avec le chef de l'Etat nigérien Mahamadou Issoufou.
Il a souhaité que «ce dialogue puisse commencer très rapidement et nous permette de combattre le terrorisme, qui non seulement a atteint le Mali mais qui menace toute la sous-région». Le nord du Mali est tombé fin mars aux mains des rebelles du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et surtout des groupes islamistes Ansar Dine et Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) et de leur allié Aqmi qui ont chassé mercredi le MNLA de son dernier bastion et sont désormais les maîtres de toutes les grandes villes du Nord.
Le chef du gouvernement malien a indiqué avoir discuté avec son hôte de la nécessité de «mobiliser» les voisins du Mali, l'Afrique et la communauté internationale «pour venir nous aider à regagner l'intégrité territoriale du Mali».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)