Algérie

Le point du mardi : On raconte?


Une rumeur circule dans un village frontalier, Msamda, faisant état d?une fourgonnette, conduite par des malfrats qui épient des élèves des écoles pour les kidnapper. Et c?est tout naturellement, le branle-bas de combats chez les parents. C?est la panique dans toute l?agglomération. Et tant qu?on n?a pas encore enlevé un enfant, cela reste une rumeur. Dans une ville frontalière, Maghnia, une information fait état de la candidature d?un ministre de la région aux prochaines législatives. En tête de liste, bien entendu. Et cela suscite les pires commentaires chez de jeunes militants ambitieux de la même formation politique. Mais, tant que le membre du gouvernement du bled ne s?est pas encore annoncé, d?autant plus qu?il se trouve au pays du Nil, cela s?appelle une information non encore vérifiée. Dans notre wilaya frontalière, Tlemcen, un responsable, un peu distrait, a déclaré qu?un ministre originaire d?une bourgade de notre région, frontalière toujours, près de Bab El Assa, l?a exhorté de penser à « fourguer » un projet à ses Ouled lebled. Sans le crier sur les toits, bien sûr. La chose est tellement secrète qu?on n?en sait presque rien de la suite qui lui a été réservée. Mais, tant qu?il n?y a pas encore eu d?inauguration en grande fanfare de la « chose », par le ministre du bled, cela fait partie des sources non autorisées. On raconte tout cela en public. Le pire, c?est que tout le monde y accorde du crédit, ouallah? Mais, tant que toutes ces informations ne sont pas « officielles », même si elles sont révélées par des? officiels, après les heures de travail, cela s?apparente, pour les officiels de 8 h à 16 h 30, à de l?intox? Attendons qu?on enlève un enfant à Msamda, que le ministre du bled retourne du pays des Pharaons et que le projet de l?autre ministre du bled chuchoté à l?oreille du responsable aboutissent ou non pour? distinguer l?information de la rumeur?
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)