Algérie

Le poids de la chirugie dentaire

Les 2es journées internationales de formation continue de Constantine, qui se déroulent depuis lundi et se poursuivent aujourd'hui, se tiennent cette année sous le thème «Pour une approche globale du patient». La manifestation s'est ouverte lundi en fin d'après-midi au palais de la culture Malek Haddad en présence d'éminentes personnalités médicales et universitaires algériennes et françaises ainsi que d'invités venant de plusieurs pays. Co-organisées par le département de chirurgie dentaire de la faculté de médecine de Constantine et la faculté de chirurgie dentaire de Strasbourg (France), ce pari lancé pour la première fois en 2OO7 semble avoir répondu aux attentes des gens de la profession si l'on en juge par l'assistance record qui a pris part, mardi matin, à la conférence introductive sur le thème de la recherche à la clinique.

«La demande est très grande et on a eu du mal à satisfaire le plus grand nombre», dira le Dr Ghodbane, présidente du comité d'organisation. En effet, il y avait plus d'une centaine de praticiens venus des quatre coins du pays, quatorze personnalités scientifiques venues de Strasbourg, Paris, Clermont-Ferrand, Genève (Suisse) et du Liban, des chirurgiens dentaires venus de la Tunisie et du Maroc ainsi que des spécialistes en oncologie, cardiologie et dermatologie invités pour cette circonstance. Ces journées sont animées par une vingtaine de conférences thématiques et plus d'une quarantaine de communications orales et affichées touchant pratiquement toutes les disciplines en chirurgie dentaire, mais aussi en médecine telle que la cancérologie, la dermatologie buccale et enfin la cardiologie qui constitue un véritable problème de santé publique dans notre pays.

Les journées comprennent également des ateliers de formation continue permettant l'acquisition de techniques et de thérapeutiques récentes pour tous les praticiens. Le professeur Abdelhamid Aberkane, président du comité scientifique des journées, nous dira que «la chirurgie dentaire est devenue aujourd'hui une locomotive des sciences médicales à Constantine. Et il ne faut pas oublier que la santé dentaire est un problème considérable de santé publique en Algérie».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)