Algérie - A la une

Le pétrole termine la semaine en baisse à Londres et à New York Cours



Le pétrole termine la semaine en baisse à Londres et à New York Cours
Les cours du pétrole ont terminé la semaine en baisse à New York et à Londres, dans un marché inquiet des conséquences de l'entrée en vigueur de coupes drastiques dans le budget américain sur la demande en brut.
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a fini à 110,40 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 98 cents par rapport à la clôture de jeudi, après être tombé à 109,82 dollars, son plus bas niveau depuis six semaines.
Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril a cédé 1,37 dollar à 90,68 dollars, après être tombé à 90,04 dollars, son plus bas niveau depuis fin décembre, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).
Les cours du pétrole ont cédé à la pression "des inquiétudes croissantes concernant la demande (en brut) alors que l'entrée en vigueur des coupes automatiques" dans le budget américain "devrait se faire ressentir dès les prochaines semaines", a indiqué un analyste.
Ces restrictions budgétaires prévues pour s'étaler sur près de neuf ans devaient entrer en vigueur samedi à Washington. Elles pourraient contraindre des centaines de milliers de fonctionnaires à prendre des congés sans solde. Les économistes estiment qu'elles devraient faire perdre cette année au pays environ 0,5 point d'une croissance économique qu'ils pensaient jusque-là devoir se situer autour de 2,0%.
D'autre part, des indicateurs "peu brillants" en Chine et dans la zone euro, ont accentué "ce trébuchage et décrochage du marché du brut", a souligné un autre analyste. En Chine, la production manufacturière est tombée à son plus bas niveau en cinq mois en février, n'affichant une progression que marginale, selon un indicateur publié vendredi par le gouvernement, ce qui inquiétait les opérateurs sur les perspectives de croissance du deuxième consommateur de brut au monde.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)