Algérie

Le nombre des handicapés ne cesse de croître

Plus de 6.535 déficients mentaux à Oran Les services de la protection sociale de la direction des Affaires sociales de la wilaya d’Oran (DAS) signalent l’existence de 16.072 personnes handicapées au niveau de la capitale de l’Ouest, dont 6.535 déficients mentaux. Cette frange de la société nécessite plus que jamais une prise en charge conséquente en matière de scolarisation et d’insertion sociale. Ceci n’est pas souvent le cas puisqu’une bonne partie des déficients mentaux, particulièrement les trisomiques 21, ont besoin pour leur insertion sociale de structures spécialisées à même de leur assurer une éducation spécialisée et adaptée afin de leur permettre d’accéder à leur autonomie. Avec, au bout de la chaîne, une formation de perfectionnement. A l’exception de l’association d’aide aux déficients mentaux d’Oran (AADM), une institution pionnière en la matière pour avoir ouvert des centres psychopédagogiques spécialisées pour l’éducation des enfants mongoliens en âge de scolarisation, rares sont, cependant, les initiatives de ce genre, même si la direction des Affaires sociales de la wilaya s’est mise de la partie pour ouvrir, cette année, une école spécialisée au quartier USTO. L’effort est méritoire pour l’AADM qui vient de bénéficier d’une enveloppe de 800.000 DA pour la mise en place d’un atelier de couture et broderie au niveau du centre de formation adaptée pour adolescents et adultes de Bir El Djir. Cette somme s’ajoute à une subvention substantielle accordée pour le renouvellement du mobilier pédagogique de l’ensemble des unités psychopédagogiques qu’elle gère. Pour autant, la prise en charge de cette catégorie de la population nécessite de gros budgets, voire de grands moyens aussi bien financiers qu’humains. Entendre par ce dernier élément, des pédagogues spécialisés, talon d’Achille de toutes les unités spécialisées d’Oran, qu’elles soient étatiques ou associatives. Le dernier recensement fait état de 5.550 handicapés physiques, 6.535 déficients mentaux, 2.310 malvoyants et 1.417 malentendants parmi cette frange de la population qui ne cesse de croître d’année en année. Les services de la protection sociale de la DAS font également état d’une augmentation sensible au cours de ces deux derniers mois de plus de 769 personnes handicapées, dont 284 handicapés moteurs, 316 handicapés mentaux, 141 malvoyants et 28 malentendants.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)